Voiture et électricité, ça veut pas rentrer

Vous vous rappelez de ceci ?

On a à ce jour un parc automobile de 40 millions de voitures. En arrondissant. L’intégralité de l’exercice sera arrondi pour pas non plus enculer zobi qui a décidé de faire un article avec moi aujourd’hui virevoltant devant mon écran.

Alors le but est de voir si ça rentre, pas de faire des ajustements de finesse. Bien sûr, il y a les camions, les motos, l’outillage thermique, etc. Le but c’est de vérifier l’ordre de grandeur.

On a 2 consommations typiques de voiture, – de 15 000km/an = essence, et + de 25 000 = diesel.

on va prendre le capacitif le plus grand, soit 25 000km/an. Une autonomie avec ce que je nomme l’équivalent zoé, à savoir 52 000w de batterie et 300km d’autonomie réelle en conditions standards.

Ce qui donne 83 pleins/recharges dans l’année, soit 1,6x par semaine, donc un plein tous les 3-4j, même si dans les faits la bagnole devrait être branchée dès qu’elle rentre à la maison le soir. En termes de jus, on est donc au total sur 52 000 x 83 = ~4.2MWh à l’année par voiture, et sur le parc de 40 millions, un total de 166TWh.

Oui, y a de la bagnole à plus petite batterie, de la grosse allemande à 2x ou 3x la taille, c’est qu’un jet de trajectoire.

Aujourd’hui on consomme 1600TWh toute source confondue et dedans on produit 550TWh en électricité donc 430 par nucléaire et on en vend 50. ( c’est à la louche hein ).

Le scénario de base est de 850TWh produit en 2050 avec une baisse à impulser sur les modes de vie pour insuffler une « efficacité » énergétique, comprendre -200TWh, et si on est vraiment trop juste, encore une « sobriété » de -90TWh… le tout pour revenir à 550TWh, soit ne rien ajouter par rapport à ce l’on produit en pointe théorique à ce jour.

Une fois qu’on a posé ça, on peut commencer à regarder le feuillet. Plus de fossile, on vire 930TWh de motorisation essence et diesel, donc TOUT, l’intégralité du parc, moto de type dalton à lyon, la Mégane RS de gendarme alcoolique sur autoroute, la BWM du bougnoule, la golf du petit branleur, bougnoule aussi. La grosse merco du portos des HLM, bref, tout ca, allez hop, trottinette.

Rien que pour la voiture, avec l’idée incroyable, honteuse, calamiteuse ! de vouloir préserver le niveau de vie et de mobilité des gens à ce jour, un vrai scandale je vous dis, il faut mettre une zoe pour une thermique qu’on retire, et on a dans la colonne du passif un bon gros +166TWh.

Ptin même zobi elle voit bien que y a un problème.

On va faire un autre calcul. Selon Ressources naturelles Canada, un litre d’essence possède la même énergie que 8,9 kWh. En France, en 2016, 51 milliards de litres de carburants ont été vendus. Je n’ai pas envie de me faire chier à faire le détail entre l’essence et le diesel. Si je m’en tiens à ces valeurs là, ça donne un équivalent de 453 TWh. Pour le total équivalent de 930 le manque est dû au chauffage au fioul, l’usage industriel, etc. On est même pas à la moitié pour le transport total donc. Mais c’est ce que je chercherais à détourer.

Grosso modo, sur 930TWh d’usage fossile, on a environ 450 pour tout le transport routier, et un calcul de pointe vite fait dégagerait globalement 1/3 pour la voiture.

Maintenant, on va reprendre ça : 2020 = 1600TWh -> 2050 = 930 TWh. donc -40% du total.

Mais dans la bascule/prise en charge,on va passer dans les scénarios entre RIEN ( sisi ) et 645TWh en scénario de référence, les 930TWh sont obtenus par la magie noire ENR et enfilage de perles.

Plus je rentre dans le détail, à savoir, aujourd’hui on produit globalement 500TWh de jus et on a le double du système en fossile, et qu’on nous dit, on devrait augmenter à 850 mais c’est trop ( parce que tout le transport = 450 & on produit 400-450 en nucléaire, ) ils voient qu’on ne peut pas doubler le parc donc ils posent « une efficacité », » une sobriété, » donc déjà ils disent on vire la moitié du problème, comme ça, cadeau, reste plus qu’à pousser à 650. Donc au mieux on embarque les voitures et il n’y a plus aucun transport routier…. et là je parle même pas des 450 restant entre le chauffage fioul et le secteur industriel dans sa globalité.

Sincèrement je ne comprends pas comment les gens ne réagissent pas dans le détail outre mesure pour essayer de comprendre un fait pourtant simple, réduire un total équivalent de 40% par le biais de l’intégralité du fossile c’est de facto réduire une consommation, y a pas QUE de la transformation, y a aussi et surtout une perte de 40% dès l’instant ou on se prive d’une ressource qui donne plus des deux tiers de ta consommation totale et que ta prévision de compensation ne couvre que 60% de la conversion.

Sur les 900-930TWh de fossile dans la balance, où vont les chauffages au fioul, l’industrie, si on prend la conversion du transport avec le même objectif de 930TWH en 2050 ? ca ne couvre que la moitié. Si on fait tout rentrer faut tout diviser par 2. Une chaudière sur 2, un besoin industriel sur deux, une voiture sur deux. Dans les faits sur l’usage actuel la réduction n’est pas de 40% sur l’ensemble mais de 50% sur tout ce qui définit le mode de vie, de la livraison au je ne sais quel pan d’activité.

J’ai l’impression d’être le seul à tiquer et matérialiser l’impact, surtout que je n’ai pas envie de rouler en trottinette comme ces pd de parisiens. Je ne sais pas projeter le futur avec mon référentiel actuel tablé sur la consommation d’énergie de mon époque, le devenir technique et les volontés futures, que ce soit tout relié sur internet, flicage de masse, argent, et en même temps devoir littéralement amputer un PIB à hauteur de l’économie d’énergie prescrite. Soit y a une merde dans l’équation et je suis un sain d’esprit parmi les fous ou alors c’est moi qui refuse de voir le futur à charclo villa et tent city.

un shithole quelconque , quelque part sur terre.

Et je ne parle que de la France, j’imagine même pas le carton dans les pays où y a rien pour compenser un arrêt de consommation, les mecs se retrouvent à pied.

‘Fin bon, -1.33% en moins par an jusqu’à obtenir 1 voiture sur 2, 1 camion sur 2, 1 moto sur 2, 1 maison sur 2 qui passe en PAC, l’autre elle est abandonnée j’imagine, une fois que t’as cramé les volets et le parquet y a plus grand-chose qui brule. La charpente, les portes ? C’est plus une maison c’est un bungalow. C’est plutôt raccord avec les 250° thermostat 7 du giec.

7 commentaires sur « Voiture et électricité, ça veut pas rentrer »

  1. Ben oui. Il y a un type qui a calculé que pour avoir l’équivalent électrique de maintenant en renouvelable, par chez nous, il faudrait planter un éolienne tous les kilomètres, sur tout le territoire (il dit pas comment on fait en montagne, mais bon). Et en sachant qu’une éolienne a un rendement entre 20% et 63%, au mieux. Bref, on est sûr qu’il faut soit la vie au XVIIème siècle (roi compris), soit une division par quatre des populations. Que croyez vous que les branques de Davos essaient de faire? Les 2 mon capitaine, en sachant qu’ils visent la place du roi et de ses potes, of course…

    J'aime

  2. il est vrai que le calcul énergétique beaucoup l on fait et puis ils ce sont dit que de toute façon c était pas avec un smic a 1230 balles qu’ il aller ce payer une kangou a 38000 même avec une prime de l état.
    a la campagne, ou il faut faire 30 ou 40 bornes pour aller a la poste ou voir un médecin ou faire ces courses, d autres ce sont dit que si on leur supprimait leurs autonomie, on reviendrez vite au temps barbares ou ceux qui roulerons encore auront des problèmes, rappeler vous de l octroi et des bandit de grand chemin.

    J'aime

  3. Bonsoir,
    Pour répondre au taulier, non vous n’êtes pas le seul à tiquer sur le fait que la voiture électrique, ça ne tient pas avec le même nombre de voitures actuellement en circulation (et pas qu’au niveau de la production électrique, ça ne tient à aucun niveau).
    Par exemple, sur Linkedin, il y a plusieurs ingénieurs spécialisés dans les secteurs énergétiques qui montrent (chiffres et démonstrations à l’appui) qu’il n’y a pas de recette miracle, et qu’à minima, il faudra de la « sobriété ». Et cela fait écho dans les commentaires de ceux qui les suivent.
    Ils ne vont pas trop loin dans les conclusions, et ne définissent pas trop le mot « sobriété », sans doute par auto-censure étant sur un réseau social professionnel.
    Mais la 1ère limite que je vois est que ce sujet touche principalement ceux qui s’y intéressent soit par leur métier, soit par leurs études récentes ou passées (ce qui est mon cas).

    Les conférences de Jancovici ou de Vincent Mignerot par exemple ne touchent que les étudiants des grandes écoles qui visionnent ses conférences depuis plusieurs années, ou ceux qui s’y intéressent.

    Pour les autres, soit ils ne veulent pas savoir ou sont trop limités pour comprendre l’ampleur de la situation (« bienheureux sont les pauvres d’esprit »), soient ils ont un peu conscience du problème, mais ne veulent pas aller plus loin par peur de ce que cela implique.

    Au cours d’une formation professionnelle que j’ai fait il y a plusieurs années sur les relations professionnelles, le formateur avait dit que pour changer, avoir conscience de « ce qui coince » ne suffit pas, il faut en avoir suffisamment conscience. Et tout est dans le mot « suffisamment ».

    La majorité des gens prendra conscience que la voiture électrique, cela ne tient pas, quand il faudra marcher à pied pour leurs déplacements parce qu’ils n’auront pas les moyens d’en avoir une. Et de même, réalisera ce que signifie baisse de production d’énergie, quand il faudra vivre tout un hiver chez soi chauffé à 15-16 °C, et ainsi de suite, quand il faudra se montrer moins difficile ou sur ce qu’il y a dans l’assiette.

    Je crains que la plupart de nos concitoyens ont tellement été habitués au confort physique et intellectuel depuis la fin des années 60, qu’ils ont plus ou moins volontairement oublié quelques principes élémentaires de réalité. Le réel est de retour sur de nombreux plans, et pour beaucoup de français qui ne voient pas le vent tourner, cela va leur faire bizarre …

    J'aime

  4. La transition écologique est une escroquerie.
    Les meilleures mesures c’est a Tokyo qu’on les prend:interdiction des grosses voiures au centre.
    Il n’y a qu’a Paris ou a NY qu’on va chercher son paquet de clopes au drugstore St Germain en Hummer électrique.Dans ma région (campagne),la majorité a de grosses cylindrées allemandes.Pour une région qui ne produit rien ni n’exporte,c’est significatif.De plus les allemands cassent les prix sur les locations vente:une mercédès,c’est 400 euros par mois en location.
    Stoppez la planche a billets et tout redeviendra a la normale.

    J'aime

  5. J’ai entendu des gens qui se plaignent de ne pas avoir de bornes électriques sur le parking de leur hôtel (non ce n’est pas à Glasgow) alors qu’ils payent la place 2€ la nuit, ce qui est scandaleusement cher par rapport au prix de la chambre 600 balles/semaine. Je me demande ce qu’il va se passer quand ledit hôtel va mettre en place des rallonges pour charger les bagnoles et voir des dépassements de puissance souscrite survenir sur la facture… Brancher 5 bagnoles en même temps, si le compteur général ne saute pas ça risque de se voir au niveau de la puissance demandée. Sans parler de la consommation electrique en elle même. Peut-être que lorsqu’ils en auront marre de ces abus; les hôtels feront payer le « plein » de ces véhicules au tarif réel.

    J'aime

    1. attends surtout le truc que personne ne voit arriver quand ils disent « un plein c’est 5€ c’est pas cher  »

      quand l’état prend 60ct par litre vendu…. sur un plein à 40L de 1.5€ sur 60 ca fait 36€ pour eux…. quand tu retires de 51 milliards -40% soit 30 milliards de taxe sur le carburant en moins, celui qu’n’a pas encore compris qu’un plein en électrique allait devoir être aussi cher qu’un plein essence puisqu’il faut compenser le manque de de taxes il vraiment rien compris au film.

      Sur autoroute une charge rapide c’est déjà 20 € par endroit.

      l’enculerie c’est que le plein coutera PLUS CHER qu’un plein essence pour moitié moins de distance, c’est le truc que personne ne s’autorise à avouer.

      J'aime

  6. Mais comme je le dis depuis un certain temps, j’attends de voir une pelleteuse électrique, un A320 à hydrogène ou un porte-conteneur de 300 m à voiles et panneaux solaires (sur les conteneurs of course). Le tout à des prix et une exploitation proches de maintenant. Ce jour là, j’admettrai que je suis un vieux con. Mais c’est pas gagné…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer