COP26 : Les Jean Alési du fossile

Je ne me lasse pas de cette référence culte parce qu’elle exprime une notion fondamentale : l’obstination aveugle parce que cognitivement incapable de comprendre et de faire autrement.

en définitive :

  • Tout planning, objectif, est inatteignable structurellement, économiquement, socialement, politiquement.
  • Ils confondent science et volonté de puissance.
  • Le « système » est too big to fail. (TBTF)
  • Dans la notion de représentation d’un TBTF, une erreur ne peut être reconnue puisqu’elle enclenche une cascade de conséquences désastreuses.
  • Donc on maintient officiellement le discours de la première heure….
  • … tout en incluant un maximum de ce qui est en l’état pour ne pas avoir à faire et continuer business as usual.
  • ce qui indique l’irréformabilité du système.

En somme, la trajectoire est en fait double… comme le discours. Il y a la factuelle, qui est de nature entropique, et il y a celle de l’esprit, qu’on souhaite, qu’on veut, qu’on exige, qu’on décide.

La limitation humaine de son champ du possible est en train d’arriver à mesure que la société mondialisée que l’homme a impulsé se densifie. Pour prendre une image, disons que vous visualisiez un cube d’eau devant vous. Vous pouvez mettre votre main dedans, passer le bras au travers. La matière est souple et fluide il n’y a aucune résistance. Au fur et à mesure que la société humaine se complexifie, que la population augmente, que les législations se renforcent, les obligations physiques quotidiennes de fonctionnement deviennent de plus en plus lourdes, l’eau commence à geler. Elle durcit. Vous finissez par vous retrouver avec un cube de glace et vous ne pouvez plus passer au travers.

C’est ce qu’il se passe sur cette planète avec notre système d’organisation. On veut impulser quelque chose qui n’est plus possible. On va trouver un moyen de dire que la glace est de l’eau pour rester moléculairement exact alors qu’on a quand même un changement d’état de la matière qui rend impossible toute pénétration non forcée.

Notre société repose son développement intégralement sur le fossile. Depuis 150 ans c’est la condition sin qua non de son métabolisme. Plus la volonté de puissance d’impulser la trajectoire fantaisiste climatique va endommager la base énergétique du système, plus il va vaciller et plus il y aura d’alertes et de contre-feux pour rebalancer le système et faire croire qu’on a réussi en changeant simplement la définition des critères pour être dans les clous.

Nous sommes champion du monde en france, héritage marxiste.

C’est ça qu’il se passe.

Et il ne pourra pas en être autrement. Parce qu’il ne peut pas physiquement en être autrement. L’hiver la nuit en ENR avec le monde moderne c’est un suicide. La démographie de 2021 n’est plus celle de 1850. Ils finiront par comprendre le moment où les réels problèmes qu’ils auront engendrés seront dans l’impossibilité d’être résolus.

Et la trajectoire entropique est la suivante :

  • On a une somme finie inconnue de ressources
  • on tire dessus comme des porcs parce que c’est facile
  • on se dit ça va finir par manquer donc on va changer de modèle
  • le nouveau modèle repose sur l’ancien
  • le nouveau modèle n’est pas viable
  • on singe le nouveau modèle en maintenant l’ancien
  • inexorablement la somme finie inconnue de ressources diminue
  • quand les difficultés d’approvisionnement se révèlent on peut se mentir en disant :
    • il y aura toujours de la ressource c’est juste son coût d’extraction qui la rend non viable -> ce qui est à la réflexion d’une débilité incommensurable d’économiste de merde fini à la pisse puisque la thune est ex nihilo, il n’y a plus de cout de l’argent.
    • Le stade de nécessité dépassant la rentabilité est un phénomène critique qu’on essaye d’aborder encore ces temps-ci et qui est la quintessence du non-fonctionnement du communisme:
      • si ca merde pas par la ressource, ça merdera par son économie.
  • Finalement peu importe le modèle et le choix, l’inéluctabilité frappe, le manque de ressource se fait sentir.
  • Un animal acculé est toujours plus dangereux.
  • 2 guerres mondiales le siècle dernier…. et l’énergie, y en avait une chiée.

Nous subirons bien plus que nous ne sommes capables d’anticiper et d’organiser, puisque la trajectoire est une contrainte civilisationnelle que nul ne peut accepter humainement à hauteur de son mode de vie sans avoir à le subir par contrainte.

Et le covid dans tout ça ?

En version covid , l’autre demeuré de silvano trotta a quand même raison dans son sketch à la devos :

Bud : Vous ne pouvez pas entrer ici !
Lou : Pourquoi pas ?
Bud : Eh bien parce que vous n’êtes pas vacciné.
Lou : Mais je ne suis pas malade.
Bud : Ce n’est pas grave.
Lou : Eh bien, pourquoi ce type entre-t-il ?
Bud : Parce qu’il est vacciné.
Lou : Mais il est malade !
Bud : Ça ne compte pas puisqu’il est vacciné.
Lou : Attendez une minute. Êtes-vous en train de dire que tout le monde est vacciné ?
Bud : Oui.
Lou : Alors pourquoi je ne peux pas y aller si tout le monde est vacciné et donc protégé ?
Bud : Parce que vous allez les rendre malades.
Lou : Comment vais-je les rendre malades si je ne suis pas malade et qu’ils sont vaccinés ?
Bud : Parce que vous n’êtes pas vacciné.
Lou : Mais bon sang, ils sont vaccinés !
Bud : Mais ils peuvent toujours tomber malades.
Lou : Alors à quoi sert ce foutu vaccin s’il ne protège pas ?
Bud : Il vaccine.
Lou : Donc les personnes vaccinées ne peuvent pas propager le covid ?
Bud : Pas du tout. Ils peuvent propager le covid aussi facilement qu’une personne non vaccinée.
Lou : Et le gars que vous avez laissé entrer est malade. Donc tout le monde là-dedans peut encore tomber malade même s’il est vacciné.
Bud : Certainement.
Lou : Alors pourquoi je ne peux pas rentrer ?
Bud : Parce que vous n’êtes pas vacciné.
Lou : à supposer que je le sois, comment pourrais-je alors les protéger avec un vaccin qui ne protège pas ?
Bud : Pardon ?
Lou : Bon laissez tomber ; dans ce cas, je vais juste mettre mon masque. Je peux entrer ?
Bud : Absolument pas.
Lou : Mais j’ai un masque !
Bud : Peu importe.
Lou : Mais alors les masques ne marchent pas ?
Bud : Les masques fonctionnent très bien.
Lou : Alors comment diable puis-je rendre malades des personnes vaccinées si je ne suis pas malade et que les masques fonctionnent ?
Bud : Allo la police ? J’ai en face de moi un complotiste. Enfin, un gars qui pose bien trop de questions. Merci d’intervenir

Vous constaterez qu’un jean castex qui dit que pour pas saturer les hôpitaux il ne faut pas être malade…. pour un pb d’énergie, y suffit de pas consommer.

La logique est exactement la même. Et je pense qu’il n’y a outre mesure pas plus de débilité dans la logique explicitée que dans la possibilité de traitement d’un problème tout simple en le niant. L’humain est en train d’expérimenter l’entropie sociétale que j’explique dans ma théorie de l’hypervélocité.

Tout n’est que reflux du continuum des idées parce que ça coince, on veut trouver une solution, une sortie, certain font du contresens sur autoroute.

  • ça vaccine, ne fonctionne pas mais on insiste et on surdose.
  • On a plus de fossile mais on continue à creuser quand même.
Attendez que les gens dans les services d'aides à la personne comprennent le crush forcé de l'avenant 43 pour pousser l'obligation de revalorisation salariale des employées pour tuer la marge et provoquer la fermeture des associations dans le pays en faisant passer la pilule par la paix temporaire des employés fraichement augmentés à la cause des non-vaccinés qui effondrerait l'économie...

Il n’y aura pas de solution à l’instant T1 pour des problèmes à T2.

On a vécu en adéquation avec des disponibilités données depuis toujours. Le problème mental d’un humain logique tel que je suis est qu’il lui faut bcp d’efforts pour appréhender des concepts de représentation, de spatialisation, de temporisation des référentiels, et que le temps, au-delà de la ressource, même si c’en est une en lui-même, fait qu’on ne peut simplement pas accepter un avenir projeté puisqu’il diffère de sa propre conceptualisation basé sur son référentiel présent.

Je prends un exemple simple : les gens aujourd’hui ont été jusqu’à se faire vacciner pour pouvoir continuer à voyager. En 2100 le voyage intercontinental sera une chose du passé. Les gens n’auront jamais quitté leur département de naissance. Ça ne manquera pas. Cela sera relégué à l’histoire, dans ce qu’il en restera.

Ils embarquaient comme du bétail à 400 personnes dans un avion pour traverser l’océan
– ha les cons !

De la même manière qu’on a vu les gens embarquer en 1850 pour les USA depuis l’europe dans un voyage qui durait 14 jours… il leur aurait été impensable de voir qu’on ferait une traversée hors eau en 5h.

La différence c’est que le mouvement du pendule n’est plus vers l’avant, le progrès, comme au XIXème siècle, mais désormais il recule, il régresse et on a le savoir pour réaliser l’impossibilité de faire plus avec moins. Parce que tout progrès libérant l’énergie ouvrirait les voies de l’égalité des peuples et économiquement signe la fin d’une suprématie.

On apprend à optimiser la consommation de l’énergie, mais on n’apprend pas d’autres moyens de la générer. Parce qu’on ne peut plus, on a déjà tout découvert. Une civilisation de progrès technique est une dynamique d’innovation pour générer, quand elle ne propose que des réductions, des fermetures, des coupures, des pénuries, c’est qu’elle sait que sa ressource finie inconnue arrive à sa fin.

Parce que comme Jean Alési, pour la paix sociale, ça sera à fond à fond à fond jusqu’à exploser le moteur, il faut voir la réalité en face. Les gesticulations de notre période de vie sont les prémices d’une dégénérescence qui se terminera dans un bain de sang inégalé dans l’histoire de notre espèce, par simple constatation démographique.

La lucidité c’est une malédiction®.

12 commentaires sur « COP26 : Les Jean Alési du fossile »

  1. Silvano Trotta est très bien, c était juste une pique du taulier…
    pour l énergie, si encore les donneurs de leçons sur la frugalité énergétique donnaient l exemple, mais c est comme tout le reste, fait ce que je dis pas ce que je fais. mange plus de viandes, gel toi les couilles l hivers, marche a pieds
    change ton diesel pour un vélo, pendent que tous ces encules prennent l avions ou l hélico pour faire 100 bornes,
    ont dix limousines dans leurs garages, 3 manoirs etc….
    alors oui, quand la pénurie arrivera chez nous ca finira pas dans la joie et la bonne humeur, mais plutôt
    a la mad-max.

    J'aime

  2. Bien sûr, à fond, à fond, les COPxx ne sont là que pour faire genre et que les participants en profitent pour améliorer leur carnet d’adresses… Tout le modèle économique et industriel est basé depuis plus de 100 ans sur le fossile. Faire différent, qui plus est en des délais courts et sans trop de solution technique, est une aberration intellectuelle. Libre aux simples d’esprit d’y croire. Donc on va aller à fond au plantage pour 99,9% de la population mondiale et en souffrant en plus, parce que le 0,01% a décidé que cette lubie se ferait. Comme pour la vaccination. Reste aux dubitatifs, comme pour le remplacement ethnique, à se préparer à autre chose que des discours.

    J'aime

  3. 50% de tout ce qui est consommé l’est par les 10% les plus riches. Le problème c’est eux, pas les autres. Evidemment pour eux le problème c’est les autres. Si vous gagnez plus de 5000 € net par mois en France pour un, vous êtes dans ces 10%, le problème c’est vous en France.

    Les énergies fossiles ça commence avec le charbon. On reviendra plus ou moins violemment à la vie de 1800 et pi c tou ! Ce sera qd il faudra dépenser plus d’énergie pour sortir l’énergie du sol, que ce qu’on aura sorti. C’est pour bientôt. Bain de sang assuré. Dépopulation déjà en cours par tous les moyens possibles.

    Le merdier covid ne peut pas s’arrêter car ce serait reconnaitre que tout ce qui a été investi l’a été à perte. Théorie de l’engrenage de Beauvois et Joule, spécialistes de la manipulation des gens.

    Les énergies fossiles sont subventionnées à hauteur de 5000 milliards de $ par an, par les états. Impossible de rentabiliser une activité humaine quelle qu’elle soit dès que ça devient compliqué. Nucléaire, éoliennes, panneau solaires, pétrole, gaz etc tout est devenu trop compliqué pour être rentable économiquement et surtout énergétiquement.

    L’avenir c’est donc la place fortifiée avec un chateau fort pour se planquer qd les macaques attaquent. L’avenir c’est les armes blanches, les arcs et arbalètes et le combat à main nues. Tous les jeunes doivent aller aux sports de combat surtout pour avoir l’habitude de prendre des coups. Tous les macaques le font et ils ont raison. L’avenir c’est la fin des cultures céréalières trop faciles à voler, remplacées par les cultures qu’on peut laisser dans le sol comme la patate. L’avenir c’est le poulailler, clapier, etc etc, et la chasse à l’arc. Arcs et arbalètes peuvent encore être achetés librement et moi je dis ça je dis rien …

    Nous sommes dans des sociétés orientalisées depuis 2000 an sans plus rien d’occidental. Sociétés matriarcales, gynocentrées, plus rien de vrai masculin, c’est à dire au service des 10% d’hommes du sommet ET au service des femmes, sur le dos des 90% d’hommes restant, les esclaves, c’est ça le vrai matriarcat, et l’islam c’est exactement ça, du matriarcat.

    J'aime

  4. La masse de nos contemporains se sont faits piquouzés, par peur, conformisme, pour pouvoir consommer et avoir la viedavant, par obligation professionnelle et pur continuer à faire vivre sa petite famille. La manipulation a été excellente. (Les gouvernements obligent les gens à agir et comme on pense comme on agit (trademark Ozon), on pense comme le gouvernement ou trop tard .)
    Au vu de tout ceci, on peut alors avoir une autre vision que la tienne cher Nobody et commentateur.
    Comme tu l’écris dans un de tes articles précédents :
    y savent (pb énergétique cf décroissance lissées)
    on sait
    y continuent
    on fait rien
    Quel est donc le problème ?
    Ils paupérisent tranquillement et sûrement la masse. Ont ils le choix ? Non. Un bain de sang est-il dans leur intérêt ? Non
    Ont ils réussis la manip de la crise covid ? Oui
    La probabilité via la superbe gestion des stress (encore cf Ozon) et la manipulation de haut niveau ne fait pas craindre un avenir à la madmax mais un long déclin dégueulasse de pauvres cons qui reculeront de seuils d’acceptation à un autre. On va simplement s’appauvrir, régresser intellectuellement. Pas besoin de pogrom, de genocide, que va piano va sano. Elle est pas belle la vie !!

    J'aime

    1. Certes,ça c’est la vision McKinsey:soyons dégueulasses,foutons leur la trouille et servons nous sur la bete.
      Mais voila,les cons de McKinsey ne connaissent pas grand chose de la vraie vie,tout comme Macron,meme s’il fait l’effort de s’y intéresser.
      Ils oublient une chose fondamentale:pour etre riche,il faut tondre quelqu’un.Lorsqu’on détruit ce quelqu’un on s’écroule sur sa base.
      Pour le moment ils vivent sur l’illusion de la planche a billets….Il suffit d’imprimer pour batir leur modèle.Cela n’a jamais marché.
      De ce que je vois autour de moi,les attitudes face au covid sont en train de changer,dans le bon sens.On peut gouverner par la peur,mais on gouverne sur le champ de ruines.Aucun intéret,trop dangereux.
      On peut s’attendre a de mauvaises nouvelles très bientot de la part de Macron:il va encore taper un grand coup sur la vaccination.
      La vérité,c’est que la maladie n’existe plus,le variant est innofensif.
      Alors une seule réaction:ne pas avoir peur,désobéissance passive (et pourquoi pas active),et patience.Macron a le feu au cul,pas nous.
      La vaccination obligatoire peut etre décrétée,elle sera impossible a appliquer.

      J'aime

      1. il ne le feront pas parce que les cités vont s’enflammer, y ont pas le contrôle sur leur comportement et leur consommation alors pour les forcer à se faire piquer… bon courage.

        témoins de jehovah= pas de transfusion sanguine, invoque la religion pour le médical tu vas voir le bordel que ca va faire.

        Le message il est clair, y mettent des vigiles devant les hôpitaux… la mécanique de l’effondrement c’est de protéger les cercles vitaux, mais protéger ce qui est détruit de l’intérieur montre que dans ma conception d’oignon pour les couches ils n’ont même pas le bon sens de faire les choses correctement. Cette caste sera pourchassée arrivé au milieu de siècle y vont tous foutre le camp quand ca va sentir l’essence.

        la sécurité paradoxale sera dans une no go zone.

        J'aime

      2. @nobody
        d’accord.
        J’essaye toujours de remettre la folie vaccinale ou verte dans le contexte de l’efondrement financier:pour moi c’est de la que viendra le salut.Les nouvelles semblent plutot bonnes dans ce domaine.donc urgent d’attendre pour nous.Urgent d’agir pour eux.
        C’est le moment de se fondre avec les murs.

        J'aime

    2. Je pense que tu te trompes.

      et je peux t’expliquer mon cheminement très rapidement.

      Le temps humain c’est 80 ans.

      de 1850 à 2021 c’est 171 ans, soit à la louche, 3 vies. en terme de generation de 20 ans, 5 générations.

      La montée de progrès a mis ce temps.

      En revanche, passer de 1600TWh à 930TWh en 30 ans…

      C’est 1 vie pour TOUTES les générations vivante et 1,5 génération.

      En clair, l’adaptabilité n’est pas faisable parce que dans le process toutes les couches, niveaux, voient la différence.

      C’est trop rapide. Il faudrait lisser cela sur 100 ans minimum. Mais certainement pas 30.

      Avec un effet de seuil, escompte les 2/3, donc 20 ans avant que la majorité des individus soient au-delà du seuil de soutenabilité.

      Ça ne commencera pas par l’occident, mais une guerre multi zones dans le monde éclatera fatalement à un moment donné.

      Un gosse de 15 ans qui arrive à avoir une enfance normale aujourd’hui, quand il en aura 40 il aura bien matérialisé les problèmes du pays et il aura laaaargement eu le temps de se spécialiser au système D et surtout en s’en prenant aux autres.

      pour rester cohérent dans mon propos, quand je dis que les gosses nés en 2050 ne manqueront pas de ce qu’ils n’ont pas connu, c’est vrai, mais c’est différent de ceux qui aujourd’hui sont vivants et voient bien que le futur sent la merde.

      on aura obligatoirement un stade de bascule dans l’esprit des gens et une bonne partie va vraiment très mal le prendre. Et c’est ce qui rend la suite totalement imprévisible.

      N’oublie pas que le glissement ethnique fait qu’ils n’auront pas le même self contrôle que les blancs.

      J'aime

  5. You ´re goddamn right !! Tout va dépendre de la vitesse du freinage , si nos allogènes vont être un amortisseur (comme lors de la campagne de vaccination ) ou un accélérateur et surtout des appétits des puissances pour bouffer les derniers biscuits apero.
    Dans tous les cas,on pourra dire qu’on aura vécu une période passionnante (comme quarantenaire, mise à part les affres d’un boulot mondialisé dont on a fait le tour, le reste était assez chiant.)
    Et pour ton grand retour, cadeau :

    https://odysee.com/@LaMiteDansLaCaverne:4/le-sombre-avenir-qui-se-pr%C3%A9pare.:c

    Plaisir d’offrir !

    J'aime

  6. « La lucidité c’est une malédiction®. »
    « Celui que Jupiter veut perdre, il lui *ouvre* les yeux. » (1980, voyant la fin approcher, mais ne la voyant pas arriver aussi rapidement)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer