RTE 2050 : 64 pages de pur bonheur ( spoil, c’est officiel, -40% en 30 ans, ca va faire maaaaaal )

v1 Version updatée.
v2 Quelques erreurs corrigées. 
v3 Ajout conclusion.

France info :

Le gestionnaire du Réseau de transport électrique français a dévoilé lundi six scénarios pour atteindre la neutralité carbone dans la production d’électricité d’ici à trente ans. Ce document, intitulé « Futurs énergétiques 2050 », doit servir de base au gouvernement. 

Bon déjà hormis le titre et les merdes, les pages blanches, ça commence à la page 4… et les 3 dernières pages sont vides plus 3 dans le guide… 64-10 = 54. on voit bien que ca se branle le cul chez EDF, 15% d’enculerie sur la matière… bravo, joli départ… à l’image du fléau en occident.

Ensuite, 6 scénarios, on est plus en 2010 à la Rockefeller mais bel et bien chez ceux qui doivent se séparer en 3 entreprises pour faire payer les pertes et engranger les bénéfices. Les mecs font de l’électricité, on dit y a une contraction, leur boulot c’est simplement de proposer un plan pour palier au manque et répondre à la demande et on a non pas une ni deux ni cinq mais six plats au menu ! C’est royal.

Enfin à la place de six qui ne fonctionnent pas, un qui est valide avec des couts et délais respectés ça serait bien déjà… Flamanville anyone ?

- ho putain ! commence pas t'as pas mis une page encore ! 

Bon, on a la propagande classique, le giec, ça brule, on va faire plus mais avec moins, on a beaucoup travaillé, y a plein de gens dans les conseils mais on ne vous donnera pas tous les noms. Bref, Sodome et Gomorrhe au pays d’Alice et des merveilles de la drogue dure.

Garbage IN, garbage OUT… on prend encore et toujours le GIEC comme point de départ dans les estimations. On laisse planer une subtile volonté de relocalisation, relocaliser quoi, on ne sait pas, surtout qu’une fois que l’usine est sur place il faut continuer à importer les matières premières, on n’en a aucune sur les secteurs industriels… déjà en 1 page tu sens que tu vas te régaler… vraiment.

Pour toute la gêne occasionnée , l’usage veut qu’il y ait un panneau, petit, mais on est désolé c’est pas de notre ressort.

Après 50 nuances de gris, on a 50 nuances de baisses. Alors on a plein de possibilités, mais ça va baisser, dans toutes 🙂 , on va fermer des réacteurs, potentiellement en faire d’autres, pour maintenir 40GW. Pourquoi, on sait pas, paris c’est 106 TWh d’énergie consommée en 2015 ou 90 TWh sans les transports, avec 40GW je ne sais pas ce que tu fais. Une arche de Noé.

On maintient la réindustrialisation… être efficace c’est un novlangue de réduire la voilure, sous le terme différé de sobriété où lui c’est en fait une réduction hardcore. Comme la mobilité douce pour aller à pinces faire tes courses.

Les centrales sont du béton et de la mécanique élémentaire et des turbines c’est une technologie globale simple et éprouvée. Il faut arrêter les conneries.

On laisse planer une menace sur l’eau, je ferai un truc dessus dans pas longtemps parce que ça va devenir une ressource plus importante que l’énergie, j’en ai déjà parlé mais là ca prend une tournure grave quand même avec Nestlé depuis quelques années dans le monde ainsi que les compagnies de flotte.

Pour le reste, on a presque rien à faire parce qu’on est déjà équipé faut juste entretenir les réacteurs, ajouter du ENR à côté, pour absorber les bagnoles, je l’ai déja montré en juillet, et basta, le reste à 1% de marge on est déjà dans l’objectif atteint, on mettra la pression sur les charbonneux en leur interdisant le nucléaire pour qu’on se garde l’uranium voila tout. Parce qu’on n’a pas la possibilité de passer le monde entier au nucléaire, il faut un savoir, un contrôle qualité et on n’a pas assez de matière disponible de toute façon, et il faut du diesel dans les mines.

Là, on part en drift pour induire le mélange entre le jus à la prise et le total du mot énergie, transport inclus. C’est dangereux. Ça mélange les genres. Il faut scinder le transport dans l’appréciation c’est vital sinon on va se faire enculer… comme vous allez le voir.

voilà ce que je voulais sortir du merdier pour vous le prouver, surtout au journaliste de tf1 là… –40% en 30 ans

Alors 40% en 30 ans, ca fait 1.33% de chute énergétique totale tout confondu par an. c’est ni plus ni moins qu’une récession perpétuelle, y a pas à tortiller du cul.

En équivalent énergétique, le fossile c’est 930TWh ( fuel domestique, transport, spécificité professionnelle telle soudure gaz, cuisinières au gaz, etc etc etc ).

L’énergie primaire consommée sous forme de carburant liquide est de 450 TWh.

Vous passez de leur 930 TWh pour qu’ils soient pris en charge par l’électricité sous toutes ses générations possibles, mais vous n’obtenez même pas 1000 TWh. C’est simple, pour schématiser :

  • Vous devez changer tout le transport routier toutes catégories confondues
  • remplacer 4 millions de chaudières fioul
  • changer l’intégralité des backups énergétique ( groupe électrogènes )
  • trouver un moyen d’alimenter le fret maritime et aérien
  • Bien entendu, maintenir internet pour la paix sociale : Le numérique consomme 56 TWh par an en France, ce qui représente 12 % de la consommation électrique et 3 % de la consommation d’énergie finale actuelle.
  • On doit générer au total en 30 ans 930-550=380 TWh. Par 30 ans ça fait 13.6TWh. Oubliez direct, RTE ne rajoute que 6 à 8 TWh d’ENR par an. ça ne tient pas non plus de ce côté là.
Prenez une respiration, regardez l'encart orange ondulé qui suit: admirez le graphique. Comprenez ce que ça signifie, projetez la taille des emmerdes qui arrivent à l'horizon. 

Passer d'un total de 1600 à 930. Et là on n’a pas la correction démographique sur la génération qui vient, c'est l'instantané pour 2015-2025. Imaginez l'update en 2025.... magnifique.

On sort du chiffre de nulle part mais il est pas magique du tout :

Pour l’électricité, on passe de 500TWh en 2021 à 645 TWh en 2050… le 645TWh sort à l’instant de la lecture dans l’ordre, de nulle part. En parcourant le PDF j’ai compris:

Leur estimation de base est qu’en 2050 on tirerait 850TWh de jus, et partant du postulat que ce n’est pas possible, on induit un serrage de ceinture nommé efficacité pour réduire de 200TWh pour atteindre 645TWh, ce qui est déjà plus facile à obtenir, mais reste compliqué, et ensuite ils rajoutent la  » sobriété  » pour une version extrême de limitation de consommation, sorte de variable à déclencher pour compenser un retard éventuel sur le planning et il est de l’ordre de 90TWh. Pour qu’on revienne à 550TWh, ce qu’on a en théorie déjà si tout tourne à 100%.

Sont fort hein chez RTE…? ca doit vouloir dire Reste Tranquillement Endormi, le sigle.

la vérité sur le choix scénaristique 2050 sur la source d’énergie ? ils ne le savent pas eux-mêmes, y ont même pas les plans y sont encore dans le théorique ces demeurés ! y a zéro plan de fait !!!

la débilité des scenarii :

Qu’on soit dans un développement majeur lent ou rapide dans l’électrification du transport les swings de consommation sont ridicules, c’est du foutage de gueule absolu.

La référence électrique de consommation donne 645TWh en 2050, soit, pourquoi, pas, par rapport à 500TWh aujourd’hui ce n’est pas ridicule. Mais on lit un chiffre magique dans le bordel: +1.3 de croissance selon l’INSEE : Institut national des sondages et d’enculerie.

Étonnant comme j’annonce mathématiquement -1.33% de chute énergétique et qu’eux le transforment en gain de pib…. vous ne comprenez pas ? Normal, on appelle ça le découplage énergétique, le fric ne vaut plus rien et on peut inverser le signe tellement on imprime de la thune et que l’économie est morte depuis 2008. Mais ça vous l’apprendrez bientôt, avec la baguette à 2€. ha siiii, sisisi. Quand on pete 40% de jus d’un pays le pain il explose, sisisi. Croyez-moi, déjà à 10% ça couine sévère à la boulangerie.

Sinon : le modèle sobriété, ( c’est un gros mot là pour eux visiblement )
On consomme littéralement autant en 2050 qu’en potentiel max en 2020 ( soit 550 )
[ 499+ le reliquat en maintenance], vous voyez bien mobilité douce pour dire au gueux, A PIEDS ! bref c’est le stalag 13.

Sinon celui de 752 TWh….là, on est dans le maraboutisme à essayer de faire croire qu’on reprend des niveaux industriels mais le propos ne veut rien dire c’est de l’enfumage total, secteurs de pointe on en a plus.

Vous notez que 2) et 3) sont variantes extrêmes entre « on a réussi, à peu près » et « on a foiré c’est l’argentine« …. avec 752TWh et 555TWh. …….. scénarii 4,5,6 sont des modulations.

En termes concrets 1) et 4) sont identiques.

2) prétend dans sa débilité passer de 500TWh en 2020 à 752 TWh en 2050 en diminuant l’empreinte carbone, une débilité notoire. Rajouter 50% de capacité de production, sans porter atteinte à l’éco système, sans utiliser de camion pour livrer, ni de grue pour installer, aucune bétonnière à diesel en camion, pas d’import d’acier, on va téléporter les centrales, c’est comme un dans un jeu de stratégie tel age of empire, tu cliques sur le bâtiment et il se fait tout seul en 5 secondes sans aucune ressource de dépensée. C’est magique. 15 ans pour finir un réacteur à flamanville et y pensent qu’en 30 ans on va rajouter la moitié de la capacité totale actuelle. C’est beau l’espoir. Avec un peu de drogue là quand même. sisi.

Un peu de positivisme dans 5) mais sans réaliser que la rénovation ca coute plus cher que de fracasser et de rebâtir avec des nouvelles normes, là c’est un non-dit pour les villes de nègres comme paris et toutes les grosses bouses + de 50 000 habitants :  » on ne rasera pas, vous vous pèlerez moins, on va rénover« , rénover quoi, les murs ?, tête de bite il faut tout péter même la tuyauterie est en plomb jusqu’en installation en 1995. VOIRE plus pour les non-regardants dans les fins de chantiers…

6) on touche la drogue dure, on parle d’hydrogène. Sans doute pour trouver une solution quand les bougnoules ont fermé le robinet du pétrole et qu’on doit faire tourner des camions de chantier, autrement je ne vois pas, puisque c’est débile.

Meme pas je cherche à comprendre leur justification pour générer entre 47 et 171TWh d’hydrogène, avec un rendement/génération de 0,9:1 entre ce que ça rapporte par rapport à ce que ça coute, à part esquiver les batteries et les terres rares… y a pas d’autres explications.

le détail des scénarii :

1 bon réacteur c’est 1600MWh, soit 1.6 GWh, quand vous lisez 27GW sur le scenario N03, on doit en faire 16…. hmm hmm. Oui je sais c’est pathétique. N01 avec moitié moins est tout aussi irréalisable.

Flamanville EPR doit délivrer 1800 MWh et est infoutu d’être fini après 10 ans de hors délais et plus du triple du budget initial, vous voulez du 27GW de nucléaire pour 2050 ? Cherchez pas c’est trop tard ça ne sera jamais fait, les sénarii N01 N02 N03 sont des vues de l’esprit rien qu’en tablant là-dessus. On fait de l’ENR parce que ça va plus vite et qu’il n’y a que des bougnoules à embaucher pour visser du panneau sur des bâtis pré montés rivés au sol et relier deux cosses + et – en série. Il n’y a rien d’autre à faire. C’est une énergie de bougnoule pour un peuple de bougnoule. On ne fera plus de nucléaire parce qu’on a plus le savoir, et ça, c’est très douloureux à admettre.

L’autre truc fun, les cellules sont CHINOISES on ne fabrique pas de PV en france, on les assemble, ça n’est pas tout à fait pareil :). Donc même si on a 30 ans de développement sur papier il faut être en commerce avec la Chine pendant 30 ans. Je vous souhaite bon courage.

les 18 enseignements :
(j’irais pas au bout)

On va mutualiser et ainsi , exemple des gamers, un individu n’aura plus un pc à 2000€ pour jouer, il aura un laptop à 200€ avec une manette et une ligne fibre c’est NVIDIA qui calculera le jeu à distance et enverra le flux vidéo via SHADOW…. ça ne vous plait pas ? Achetez des disques durs et téléchargez les jeux pendant que vous le pouvez encore, ça ne durera pas, si vous avez des gosses enseignez-leur le piratage.

« Vous ne posséderez rien et vous serez heureux.« 

un fils de pute

efficacité = sobriété = REDUCTION

de base 845TWh, on va réduire la conso, REDUIRE ! Pas améliorer le produit utilisé, pour arriver à 645TWh, et si on matraque bien la gueule des gens on gagne encore 90TWh et on arrive 555TWh et on a presque pas d’effort à faire pour y arriver… puisqu’on les a déjà…. CQFD.

La règle d’or que vous devez comprendre :

Plus défaillant le système devient, moins il arrivera à mettre en pratique ses objectifs, et plus il tapera sur la population pour l’affamer et la forcer à vivre comme des merdes et moins vous tirerez sur la prise électrique parce que la facture vous y contraindra. Et donc ça fait une compensation puisque ça permet de lever le pied sur un objectif. S’ils ont 10 ans de retard sur le planning, ils augmenteront le prix du kwh de 50% et ça règlera le pb dans l’année . C’est ça la réalité et y aura rien d’autre, y vont nous matraquer la gueule pour camoufler l’incapacité du système à se moderniser et être humble, à monter en vertu et faire du bon matériel qui consomme moins.

le covid et le contrôle social ne sont que l’entame nécessaire pour maintenir une pression sur le peuple pendant que l’énergie se raréfie.

il faut briser la demande avant que les activités soient stoppées par une rupture d’alimentation

Consommer c’est payer, c’est du fric, moins consommer c’est moins payer, le système ne peut pas par essence fonctionner avec un crédo tel que celui ci. Il faut compenser le manque à gagner par l’augmentation du prix tout, autant que mettre la main sur le système financier pour s’imprimer, se créditer soi-même ses fonds. D’où la volonté de détruire le split market et de générer une monnaie numérique qui aide à ajouter les zéros où c’est nécessaire pour maintenir une illusion de PIB quand le monde physique s’effondre par raréfaction d’énergie et de matières premières.

Je ne vais même pas dans le détail tellement c’est débile :

 » La consommation d’énergie va baisser mais celle de l’électricité va augmenter….parce qu’elle doit se substituer au fossile….. et devrait être orientée à la hausse MÊME EN INTEGRANT ( putain j’adore ) un FORT DÉVELOPPEMENT de l’EFFICACITÉ énergétique.« 

Un fort développement de l’efficacité : 200TWh. Le degré de novlangue est monstrueux.

Il faut quand même réaliser ce qui est écrit, on vous rassure en vous formulant une compensation alors que passer de 1600TWh à 930TWh ne compense rien, y a 40% de perte, ensuite on vous dit pour vous rassurer que le jus doit augmenter même en intégrant [novlangue OFF] une forte baisse de la demande en tapant sur la gueule des gens [novlangue ON] et que ça doit augmenter parce que ça doit REMPLACER le fossile, mais ça remplace queue dalle y manque 40% de l’équation.

si avec un tel schema c’est pas plus clair…

l’utopie industrielle:

C’est une couverture, au pire c’est pour faire mieux que rien une fois que WW3 a eu lieu, c’est comme justifier de 40GW via nucléaire en 2050, hormis pour un approvisionnement de sécurisation pour redémarrer le pays à hauteur d’une ville moyenne, je ne sais pas comment l’envisager autrement, une garantie, ni plus ni moins. Une arche de noé. On apprendra un jour l’existence d’un gros bunker à côté du réacteur j’imagine.

Industrialiser un process dont on n’a pas les matières premières qui sont liées par l’acheminement fossile c’est débile au possible.

j’écourte le document c’est de la merde de toute façon. Le dernier point qui m’intéresse c’est de montrer qu’ils sont lucides sur les délais, les capacités et qu’on est un pays de nègres :

  • incapables de revenir à des degrés de génération antérieurs à 2000.

pour rappel:

Je zappe les couts de production du KWh, y sont pas corrélés avec la réalité c’est l’UE qui fixe le prix, parler de prix unitaire est un non-sens. Ça n’est qu’un outil de coercition.

Lisez le reste par vous-même, vous verrez bien, c’est de la couille en barre. Croire au plancher civilisationnel du pire scénario à 555TWh dans 30 ans c’est croire qu’aujourd’hui on roulerait tous en renault 5. C’est débile.

Jamais l’humain ne se privera, on devra subir le processus.

ils savent dirent que le nucléaire , faire du réacteur c’est compliqué, N01 et N02 sont impossibles puisque y a tout à faire, mais N03 c’est que de l’entretien mais passé 60 ans y veulent pas en entendre parler non plus. Moralité la roue de secours nucléaire, le matelas qu’on pensait bon pour atterrir lentement, ba… soit y nous font croire que ce n’est pas possible parce qu’ils ne veulent pas, soit ils ne peuvent réellement pas, dans tous les cas il faudra faire sans. Et c’est amusant de dire NIET sur un réacteur de 60 ans parce que les derniers réacteurs de 90 à 2002, en 2050 auront entre 50 et 60 ans et devront dont être éteints et donc tous les plus vieux aussi donc la construction du mix énergétique ENR plus nucléaire est un mensonge puisqu’on devra s’en passer le moment venu…… et ça dans le pdf ils ne le disent pas pour l’objectif 2050… ils manipulent le propos, y a qu’une ligne sur 54 pages…… je l’ai encadré à la page 12, plus haut, ils le mettent pour 2050-2060, donc en fait toute l’assise nucléaire une fois leur équilibre magique atteint, au bout de 5 ans faut tout fermer et remplacer et on effondre juste 400TWh des 930. et hop, on recommence tout !

conclusions:

ca ne va pas vous plaire, mais de ce que j’en vois….

  • L’occident ne passera jamais le XXI siècle civilisationnellement parlant.
  • La démographie pousse à une extinction de la race blanche judéochrétienne mécanique, le taux de bascule est pour la prochaine génération.
  • Une baisse de 1.33% ANNUELLE d’énergie-pib dans le pays donne -13% de richesse à 2030, l’état du pays est catastrophique et les régions sont au bord de la faillite pour les minimas sociaux. L’état ne tiendra jamais. L’Europe non plus.
  • Un plan de réduction de -40% de voilure aujourd’hui pour 2050 sera rectifié par un -45, voir -50% avec les mises à jour dans les prochaines années, démographie oblige.
  • Un cisaillement va s’opérer dans les populations, l’état n’a déjà plus les moyens de contrôler son peuple autrement qu’en l’enfermant avec un QR code.
  • Le QR code ne pèsera pas lourd quand les gens auront faim, et ils vont avoir faim, c’est une certitude.
  • Là-dessus on propose un zemmour pour tirer à boulet rouge sur l’islam, ce qui à mon sens est fait exprès pour servir de déclencheur à quelque chose en bonus, pas seulement à virer 500 000 étrangers toucheurs d’allocs, ça ne changera rien au budget de l’État et le fait qu’on soit acculés sans aucune possibilité réelle d’évitement d’une vassalisation.
  • On ne fabrique même pas nous-même nos propres cellules photovoltaïques… un conflit avec la Chine nous condamne à mort énergétiquement à moins d’être dans leur camp vis-à-vis des USA… ce qui géopolitiquement est lourd par rapport à l’Europe et de la vassalisation américaine existante.
  • La plus grande probabilité est le conflit mondial généralisé à terme. Sans réelle coalition, puisque l’intérêt à défendre est sa souveraineté énergétique individuelle. Alliances et trahisons seront nombreuses.
  • L’union européenne va disparaitre avant la fin de ce projet énergétique. C’est une obligation résultante des conflits naissants.

ça prendra 5, 10, 20, 30 ans, le projet n’est pas viable. On ne peut pas réduire de 40% et tenir le cadre, c’est impossible. Les gens qui conceptualisent sur écran ces chiffres ne sont pas dans le réel. Ça craquera avant d’arriver au bout.

8 commentaires sur « RTE 2050 : 64 pages de pur bonheur ( spoil, c’est officiel, -40% en 30 ans, ca va faire maaaaaal ) »

  1. Un bon gros paquet de merde, en effet. Mais ce n’est pas le premier. Bref, aucun intérêt.

    Etudions à présent… les VERITABLES solutions (et les seules à mon sens).

    1-ALIENS
    Les Aliens sont sympas. Ils débarquent lundi prochain et nous offrent la technologie pour l’énergie illimitée et gratuite. Chacun aura son propre petit soleil dans son salon. Solution la plus facile/rapide/efficace/heureuse… mais aussi la moins probable.

    2-JE TE NIQUE/PIQUE TA CAME
    Les 5 000 soldats de l’armée française et leur demi porte-avion et leurs 3 jours de stock de bombes…. attaquent, envahissent et prennent le contrôle de l’Iran (enculés de Perses !). Pour leur piquer tout leur pétrole. Ou alors l’Algérie.
    Après tout si moins d’énergie pour tous, on peut encore en piquer chez les autres ! En plus tous ces bougnoules comme tu dis, c’est pas très clair. 😉
    Solution improbable. L’Occident est vieux, incapable de faire une vraie guerre de conquête et d’occupation.
    D’autant que d’autres, un peu mieux placés… on pense aux Américains, veulent faire EXACTEMENT la même chose ! Pour leur gueule, pas celle des Européens.
    Mais cela repousse le problème, cela ne le règle pas.

    3-LE PREMIER FACTEUR
    Dans tout ce bordelo énergétique/ressources, on glose sur les réserves, les technologies et mon cul c’est du poulet, mais on ne parle du PREMIER FACTEUR de l’équation : les consommateurs.
    En clair, le troupeau. Nous.
    Il suffit de réduire ce facteur… et zou… il n’y A PLUS AUCUN PROBLEME. Pourquoi se casser le cul avec des problèmes insolubles et complexes…. alors qu’il suffirait de massacrer 80 % de la population mondiale ? Hein ?
    Ici on se heurte à un problème de méthode. Massacrer des milliards de mecs, c’est du boulot, c’est sale.
    On peut dès lors… boucler sur la Nature… Les méchants virus. Et figurez-vous, la Nature fait décidément bien les choses, haahhahhaah, il y a en ce moment une terrible pandémie qui sévit partout…
    😉
    On plaisante, mais avec un p’tit coup de pouce, ca règlerait le problème. En douceur.

    4-RIEN
    4ème solution : on ne fait rien. On continue à pondre des rapports à la con. On installe des panneaux photo chinois comme des crétins. Et donc va tous souffrir, le monde s’effondre dans la violence généralisée. C’est sale, c’est long, c’est « relou » comme disent les jeunes.

    Voilà. A part ces 4 solutions… vous en voyez d’autres ?

    Et en terme d’avantages/faisabilité… laquelle semble la plus probable ?

    C’est bien entendu la 3.

    La réduction DEFINITIVE ET MASSIVE de la population, donc des consommateurs d’énergie/ressources, est bien entendu la plus RATIONNELLE.

    En clair : pour qui veut le bonheur de l’humanité… il faut détruire l’humanité.

    C’est objectif. C’est carré.

    Cela renvoie à la phrase célèbre d’un officier US au Vietnam : « pour sauver le village, nous avons dû détruire le village ».
    😉

    Et comme par hasard, pas mal de cinglés, avec beaucoup d’argent et de pouvoirs… pensent la même chose.

    J’dis ça, j’dis rien.

    J'aime

    1. par sobriété et efficacité énergétique tu dois comprendre consommation diminuée, et par consommation diminuée il y a volontairement un blanc de laissé.

      ils n’ont pas encore l’option sur la table parce qu’ils n’ont meme pas décidé de quoi faire.

      toujours est-il ne faut pas se faire d’illusion, un monde numérique, et en mobilité, tu vires 40% de capacitif, forcement l’équilibrage derrière il est à la hauteur de la charge que tu retires.

      ca va être extrêmement violent.

      -1.33% par an ici on tiendra jamais jusqu’à 2030 c’est une certitude.

      J'aime

    1. rhaa un pessimiste !! choppez le !!!!!! tu hais les bisounours toi hein avoue ! Coupable ! Salaud de complotiste !!!

      y a tellement de chose qu’ils ont pas prévu que c’en est juste pathétique. Macron vient à peine d’ouvrir le dossier énergie pour lire  » nucléaire focus  » sur le bristol… là on part sur 5 ans de zemmour à priori… une éruption

      C’est plutôt une bonne nouvelle comparée à ce qui nous attend.

      J'aime

  2. Si on s’intéresse à l’énergie (au sens global), bon j’ai pas de mérite ça me passionne et comment le fossile a façonné cette société, je vais pas faire la liste mais :
    -tertiarisation donc féminisme femme forte et indépendante blablabla
    -baisse de la natalité, avorter est absurde dans une société à basse consommation d’énergie et la contraception aussi.
    -les prisons, 70000 prisonniers, il faudrait au moins 500000 places, ben oui logés, nourris blanchis c’est grâce au fossile.
    -obésité, rien à dire, plus de bouffe et moins d’efforts.
    Le fossile est partout, sa baisse va faire exploser la société. Là on revoit les gilets jaunes, ils ont pas gueulé pour se faire injecter un truc expérimental mais le mazout dans la caisse ça enrage. Je me demande s’ils ne sont pas cons au final.
    Sinon tout va bien, le PSG joue quand ? J’espère que Neymar va retrouver son niveau.
    Et M’Bappé ? Sa cuisse tient ? Inch’allah.
    Le niveau de débilité dans la société a atteint des niveau jamais vu. Idiocratie est devenu un documentaire.

    J'aime

  3. RTE, c’est comme EDF ou la SNCF, ce sont des trotskos. Dette à donf, ingénieurs devenus cons puisque depuis la retraite des vrais, service nul et pléthore de branques il n’y a plus que des tableurs avec des délires post coke. Comme de toute façon l’UE, avec l’aide active de notre exécutif, va saucissonner nos producteurs et distributeurs pour alimenter la « concurrence » intra européenne, comme d’hab avec la privatisation des bénefs et la socialisation des emmerdes, on va bientôt ne plus avoir à en parler. Comme nos fabricants de voiture, nos agriculteurs, nos avions, nos fusées… RIP

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer