Fuck news: la fausse agression de la dgsi pour manipuler l’opinion publique.

Ainsi , une première dans ce pays, on utilise des recours comme « agresser violemment » une députée du parti en place avec son conjoint qui attendait son tour en sortie d’un restaurant dans le 7° arrondissement.

Voilà là doudou connasse en question :

évidement pas de photo après l’agression des individus, puisque’ aucun coup porté. On n’abime pas la marchandise.

en 3 mots le truc est totalement décrédibilisé :

Mardi 19 octobre dans la soirée, la députée La République En Marche (LREM) Coralie Dubost et son compagnon ont été agressés par «trois ou quatre» individus en sortant d’un restaurant du 7e arrondissement de Paris

d’accord, donc on te plaquerait au sol, on t’aracherait ton sac, donc si tu résistes tu sais à qui tu donnes tes affaires et si tu tapes, tu sais à qui tu donnes des coups, et le mec pareil, déjà il attend son tour donc il a bien le temps de voir et de compter à 3 ou 4… surréaliste… et on l’étrangle pour lui prendre sa rolex. donc 3 ou 4 l’histoire est un mensonge dans le pire des cas:

soit on les a prévenus et ça c’est fait en douceur et le discours est amplifié, médiatisation d’hyperviolence électorale oblige, probabilité la plus forte; soit ce n’est pas prévenu mais fait par des pros et relativement proprement mais toujours à des fins électorales.

je vous annonce d’ores et déjà que JAMAIS les agresseurs ne seront retrouvés. c’est une évidence absolue, vu que ce n’est pas une agression réelle.

quand tu as 1 qui étrangle il a les bras occupés, donc la Rolex soit on lui force à l’enlever, et l’agressé le sait, est-ce qu’il l’avouerait, autre sujet, soit y a un deuxième qui le dépouille. Rolex c’est bracelet fermé acier à clapet, si le poignet n’est pas droit la montre elle ne part pas. dont y a soumission, donc il sait combien étaient sur son cas, la gonzesse pareil, si on la tape ou la jette au sol  » plaquée au sol  » il faut quelqu’un dessus, les bras occupés faut un 2° mec pour arracher le sac. donc quatre personnes, pas 3 ou 4.

Ce récit est fabriqué dans la mesure où l’agression n’est pas réelle, puisque dans le monde réel, la gonzesse se fait violer, le mec se fait poutrer et si c’est la vraie fiesta les coups de couteaux pleuvent. y aurait eu viol et tentative de meurtre, ok, mais là… c’est du cinéma total.

On prend les gens pour des cons, c’est comme les bougnoules qui laissent les cartes d’identité dans les voitures. stop quoi… sérieux.

l’interprétation de la population

les gens n’en ont rien à branler, moi le premier, pire, le cynisme est tel que s’il y avait eu meurtre on aurait organisé une fête géante au stade de france « enfin on s’est fait un col blanc ! vite ! un autre c’est addictif !!! »

suffit de lire, c’est juste jouissif :

il n’y a pas un seul message de compassion sur tout ce que j’ai pu consulter. Pas un seul.

Un non-problème pour un non-sujet mais ça fait parler, et si on ne veut plus faire d’attentats sanglants, alors on doit bien baisser aussi le niveau des prestations terroristes, une Rolex de 10k€ et 2k€ en cash sans parler du sac qui doit pas être une bâche tati… y auraient pu prendre les pompes ca devait être des louboutin. elle en a la tête cette conne.

je n’ai jamais compris pourquoi on pouvait dépenser autant dans un objet du quotidien. avec 10k euro je prends des choses utiles, mais pas une rolex… c’est triste quand même. ils n’ont que ça pour eux, ils ne se définissent vraiment que par le statut de la quantification valorisatrice des objets qu’ils arborent, sans ça ils sont vides.

j’ai écrit des trucs là-dessus, matriochka, et la notion d’entonnoir sur le choix, sur l’identification: ça rejoint grosso modo ce que dit Dieguez quand il dit qu’on ne pense pas par soi-même et que la bougnoule sur le plateau télé rigole, trop conne pour comprendre ne serait-ce que l’industrie culturelle et l’éducation populaire.

mes propos deviennent trop riches pour le sujet traité, je vais me faire agresser, aller hop, j’arrête 🙂

4 commentaires sur « Fuck news: la fausse agression de la dgsi pour manipuler l’opinion publique. »

  1. À cette échelle c’est comme une Swatch :

    Thorstein Veblen,
    « montre que la consommation et le loisir revêtent un sens différent de leur signification naïve, celle de la réponse apportée à des besoins ou du temps de repos nécessaire au travailleur. La nécessité de gagner sa vie est certes un aiguillon puissant pour les plus pauvres, mais cette motivation ne s’applique absolument pas aux plus riches. Veblen explique que la propriété « tient toujours du trophée[1] », même lorsque la propriété accumulée, à l’ère industrielle, remplace le trophée remporté par le guerrier. Mais « pour s’attirer et conserver l’estime des hommes, il ne suffit pas de posséder simplement richesse ou pouvoir ; il faut encore les mettre en évidence[2] » »

    Qu’est-ce que je peux rigoler en te lisant !
    Ça fait du bien.

    J'aime

  2. Bon, elle a perdu son sac et a égaré sa rolex dans les chiottes du restau. C’est juste une escroquerie à l’assurance. Un peu comme sa copine Wargon qui propose de piquer les maisons individuelles et qui minimise la sienne pour faire genre prolo qui passerait en dessous du seuil de Bercy pour cette appropriation légalisée. Plus tu mens plus tu as des chances que cela devienne une vérité.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer