Quinn : C’est un « quatrième tournant », à quoi vous attendiez-vous ?

Rédigé par Jim Quinn via le blog The Burning Platform,

« Réfléchissez à ce qui se passe lorsqu’un terrible blizzard hivernal frappe. Vous entendez l’avertissement météo, mais vous n’y répondez probablement pas. 

Le ciel s’assombrit. Alors l’orage frappe avec une pleine fureur, et l’air est d’une blancheur hurlante. Un à un, vos liens avec l’ère de la machine s’effondrent. L’électricité vacille, coupant la télé. Les piles s’effacent, coupant la radio. Les téléphones tombent en panne. Les routes deviennent impossibles et les voitures se coincent. Les réserves de nourriture diminuent. Les vestiges quotidiens de la civilisation moderne – guichets automatiques bancaires, fonds communs de placement, détaillants de masse, ordinateurs, satellites, avions, gouvernements – tous perdent de leur pertinence. 

Imaginez-vous et vos proches au milieu d’un blizzard hurlant qui dure plusieurs années. Réfléchissez à ce dont vous auriez besoin, qui pourrait vous aider et pourquoi votre sort pourrait avoir de l’importance pour quelqu’un d’autre que vous-même. Voilà comment planifier un hiver séculaire. Ne pensez pas que vous pouvez échapper au Quatrième Tournant. L’histoire prévient qu’une crise va remodeler l’environnement social et économique de base que vous tenez maintenant pour acquis. » – Le quatrième tournant – Strauss & Howe

Saut que t'as pas compris que ca peut pas aller éternellement dans l'addition et la surenchère et qu'à un moment y a plus de stock et il faut payer l'addition. Ces fils de pute de boomers ont vécu comme des rois et derrière on vit selon leur modèle à se chauffer en cramant le mobilier et fumer le tapis et nos propres gosses devront se bouffer entre eux pour vivre.

« Rétrospectivement, l’étincelle peut sembler aussi inquiétante qu’un krach financier, aussi ordinaire qu’une élection nationale, ou aussi insignifiante qu’un Tea Party. 

Le catalyseur se déroulera selon une dynamique de crise de base qui sous-tend tous ces scénarios : une étincelle initiale déclenchera une réaction en chaîne de réponses inflexibles et d’autres urgences. Les éléments centraux de ces scénarios (dette, décadence civique, désordre mondial) auront plus d’importance que les détails, que le catalyseur juxtaposera et connectera d’une manière inconnaissable. 

Si des sociétés étrangères entrent également dans un quatrième tournant, cela pourrait accélérer la réaction en chaîne. Au pays et à l’étranger, ces événements refléteront la déchirure du tissu civique aux points d’extrême vulnérabilité – des domaines problématiques où l’Amérique aura négligé, nié ou retardé l’action nécessaire. » – Le quatrième tournant – Strauss & Howe

J’ai réfléchi à ce quatrième tournant dans des articles depuis son apparition spectaculaire en septembre 2008, avec l’implosion financière mondiale initiée par Wall Street/Réserve fédérale. La description ci-dessus est appropriée, alors que cette tempête en cours de deux décennies gagne en intensité et que nos libertés et droits s’éteignent lentement à mesure que l’électricité vacille et que notre civilisation moderne revient à un état d’antipathie plus brutal parmi les tribus concurrentes, basé sur la race, le sexe, la classe, le parti, la situation géographique et maintenant l’état médical.

Nous sommes au milieu d’un hiver séculaire qui deviendra certainement plus violent et amer, alors que les forces malveillantes qui propulsent cette crise ont décidé d’intensifier la propagande de peur pour mettre en œuvre leur réinitialisation globale, en utilisant des méthodes autoritaires pour obliger les masses à se conformer. J’ai intellectuellement compris que nous serions confrontés à des épreuves et des tribulations qui menaceraient la poursuite de notre mode de vie et de survie en tant que nation unifiée. La réalité s’avère bien pire. Les éléments fondamentaux de la dette, de la décadence civique et du désordre mondial propulsent très certainement cette crise vers son apogée sanglante. Je savais qu’il n’y avait aucun moyen de contourner ou d’échapper à ce Quatrième Tournant.

si, mais pour le moment c'est pas légal et le dysfonctionnement étatique empêche de résoudre les problèmes comme au XIX au far west. Il faut juste être patient. Quand on voit l'Australie qui fait des appels aléatoires de vérification par selfie sur smartphone, aucune loi n'oblige à détenir une ligne portable et un téléphone...  L’abrutissement ne vaut dans la contrainte que si vous  êtes pro abrutissement vous-même et que vous vous efforcez de passer via lui pour vivre, si vous vous débrayez vous vous immunisez de facto. C’est la subtilité de tout ceci, tout le monde dit "on doit être en communauté, l'homme animal social" c'est des conneries. Le réel vaccin du XXI c'est l'anti humain : de voir que mentalement, seul, on est plus stable dans son propre enfermement et sa propre routine que de se faire injecter une merde, se signer une décharge papier pour aller dehors, répondre aux injonctions contradictoires en subissant la débilité tierce externe et leur panique et vivre dans brazil à l'ère du 27b-6.

Mais je ne m’attendais pas à un coup d’État profond contre un président en exercice ; une élection présidentielle volée grâce à la collusion de l’État de surveillance, des Big Tech, des Big Media et des oligarques milliardaires ; une grippe militarisée utilisée comme couverture pour un système financier en train d’imploser ; un verrouillage mondial autoritaire qui a détruit les petites entreprises et appauvri la classe ouvrière, tout en enrichissant les méga-entreprises et l’élite de la classe dirigeante ; et maintenant une thérapie génique expérimentale de Big Pharma déguisée en vaccin utilisé pour diviser l’Amérique en tribus hostiles crachant la haine en ligne, avec une forte possibilité de violence parce que Biden et ses gestionnaires tentent de provoquer ceux qui refusent son mandat de vaccin à commettre des actes d’agression.

Ceux qui sont piégés dans leur stupeur auto-induite par le biais de normalité, avec une large dose de dissonance cognitive, ne voient pas ou ne verront pas la tempête à venir alors qu’elle efface tous les vestiges de leur société de techno-consommation moderne. Les chaînes d’approvisionnement implosent au moment où nous parlons, créant des pénuries, une flambée des prix et peut-être des étagères alimentaires vides dans un proche avenir.

c'est organisé... on paye les céréaliers pour détruire les récoltes aux usa... les infos ont transpiré... on a des témoignages, et on sait l'opa sur l'alimentation, la contrainte est fomentée elle n'est pas naturelle.

Je trouve à la fois fascinant et troublant d’observer le niveau de folie qui envahit notre monde, alors que la classe des sociopathes manipulateurs d’esprit et spécialistes de la propagande utilisent leurs techniques psychologiques bien rodées pour effrayer les masses et mettre en œuvre leur plan diabolique Great Reset où nous ne possédons rien, ils possèdent tout et notre avenir est une botte sur nos visages pour toujours. Ils utilisent notre ignorance volontaire, notre pain technologique et nos cirques, notre incapacité à comprendre le risque et notre susceptibilité à craindre l’exploitation, pour accroître leur pouvoir et leur contrôle sur les leviers gouvernementaux, financiers et sociétaux.

Ils veulent que nous soyons sous-éduqués et surmédiqués. C’est ainsi qu’ils élargissent leur richesse, leur pouvoir et leur contrôle. Rien de ce qui s’est passé depuis l’automne 2019 n’est survenu par accident ou par malchance. Il a été scénarisé, selon le plan convenu par les élites mondiales (Gates, Soros, Schwab, Bloomberg, Zuckerberg) et mis en œuvre par des politiciens corrompus (Biden, Cuomo, Newsom, Whitmer), des banquiers capturés (Powell, Dimon), des entreprises les escrocs (Bezos, Musk), et bien sûr les médias de propagande de fausses informations conformes (CNN, MSNBC, NYT, Washington Post).

Croire que zuckerberg et les pépés davos y sont pour quoi que ce soit c'est d'une pauvreté mentale rare. Ceux qui dirigent on n’a pas les noms. Y sont à des niveaux inaccessibles pour le mass media. Les personnages publiques sont des appâts.

Lorsque les taux des prises en pension au jour le jour ont commencé à atteindre 10 % en septembre 2019, Jerome Powell a reçu l’ordre de commencer à réduire les taux et de redémarrer l’assouplissement quantitatif. L’élite mondiale risquait de voir son niveau de richesse impie diminuer. Dans une étonnante coïncidence, l’événement 201 a eu lieu en octobre 2019, simulant une pandémie mondiale, et dirigé par Bill Gates, le Forum économique mondial (Schwab), Johns Hopkins et des membres du MSM.

C’est ainsi qu’un laboratoire d’armes biologiques à Wuhan, travaillant sur le gain de virus fonctionnels, financé par Anthony Fauci, a accidentellement ou délibérément libéré un virus hautement transmissible mais relativement non mortel (pour toute personne de moins de 80 ans ou ne pesant pas 275 livres) en novembre 2019. Il semble que les Chinois l’aient couvert pendant au moins deux mois, tout en lui permettant de se propager à travers le monde. L’OMS, le WEF, Fauci et les médias haineux de Trump ont dissimulé les faits sur la création par la Chine de cette pandémie de peur.

Une pandémie trop médiatisée avec un nom effrayant et une campagne de marketing illimitée était exactement ce que le médecin a ordonné pour mettre en œuvre le plan Build Back Better Great Reset. Cela a permis à Powell et à la Fed de libérer des milliers de milliards de dollars d’impression de monnaie électronique pour soutenir et enrichir leurs propriétaires de Wall Street, leurs oligarques milliardaires et leurs politiciens dépensant des milliers de milliards pour soutenir une économie qu’ils ont volontairement fermée. Cela a donné aux gouverneurs et aux maires démocrates la couverture pour mettre en œuvre leur plan de «voler les élections» par le biais d’une fraude massive aux bulletins de vote par correspondance, car il était trop dangereux de faire la queue pour voter, mais pas trop dangereux de faire la queue à 50 profondeur chez Costco, Wal-Mart, ou cible.

Les verrouillages obligatoires et les mandats de masque étaient des tests pour voir jusqu’où ils pouvaient pousser les masses avant de repousser. Les oligarques étaient ravis d’observer des millions de perdants qui n’avaient jusqu’à présent aucun sens à leur existence terrestre sans valeur, pensaient qu’ils étaient maintenant de braves héros nobles en se recroquevillant dans leurs sous-sols, en commandant des plats à emporter de Taco Bell, en regardant Netflix et en mettant une couche faciale dans public, même si Fauci et toutes les études scientifiques jamais réalisées ont prouvé que les masques ne valent rien contre les virus.

La campagne de peur, aidée et encouragée par Hollywood, les réseaux de propagande des médias d’entreprise, la police de la censure des médias sociaux Big Tech, les syndicats d’enseignants et les gouverneurs tyranniques de gauche, a fonctionné à la perfection alors que des décennies de socialisation et d’endoctrinement des écoles publiques ont créé un nation de moutons terrifiés facilement gouvernée par des loups machiavéliques répugnants.

L’arrogance et l’orgueil de l’oligarchie mondialiste malveillante ont atteint des sommets épiques, alors qu’ils ont réussi à voler une élection présidentielle et à terminer leur coup d’État de quatre ans contre Trump. Ils ont fouetté à mort l’insurrection des selfies non armée du 6 janvier avec leurs lapdogs médiatiques pour maintenir les forces Trump sur la défensive. Ils ont installé un cheval de Troie vide monté par démence en tant que président, avec une hyène vaine et haineuse en tant que vice-président, comme moyen de mettre en œuvre leur plan directeur de destruction de ce qui reste d’une nation autrefois grande.

J’ai écrit un article deux semaines après l’installation de Biden intitulé  Illegitimate President , exposant le cas qu’il s’agissait d’un coup d’État de l’État profond et des oligarques milliardaires, et je maintiens toujours ce que j’ai écrit, car mes pires craintes ont été dépassées au cours des huit premiers mois de Biden. au bureau. Ce chinois contrôlé, enfant caressant, lecture par téléprompteur, sénile, diviseur en chef n’est pas mon président. Je ne le reconnaîtrai jamais comme mon président.

On tombe dans le classique, ça tire sur le système à boulet rouge mais prendre le flingue et faire une descente, plus personne. ça insulte tout le système politique d'une corruption totale, mais ça fera la pute à la fin de l'article pour demander une  donation paypal que j'ai supprimé d'ailleurs, et hormis ça, rien. En fait, dépeupler c'est juste vitale. Que je fasse partie du chariot dû à mon âge ou qu'on me force, pas grave du moment où j'en dégommerait plein dans ma chute. Si derrière y arrivent à rester dans un système bâti, auto-entretenu et wiper 7 milliards et vivre à la cool, faut le faire : tous ces nègres qui pissent et chient partout dans les villes d'occident, ces alcolos qui jonchent le sol avec les toxicos, ces pds et ces gwines qui affublent les médias et ne savent même plus lacer leurs putains de godasses, ces dérangés de la gueule qui déversent leurs misérables existences sur des canaux publics et sont adulés pour leur représentation du monde, les vieux malades qui font venir des aides soignantes matin et soir 365j par ans où la mutuelle à 10 ans doit coûter plus cher que le prix de leur propre baraque, toute cette merde humaine qui fait qu'on fasse la queue pour remplir son caddie de bouffe dégueulasse à 150 € pour peu qu'on picole comme unique plaisir. 

Si je devais produire un truc pour le diffuser je l'appellerai:  HUMANS MUST DIE.

Nous sommes au milieu d’une guerre civile, avec seulement la bataille du méchant contre la Constitution, nos libertés et les normes sociétales qui ont formé le fondement de notre pays depuis 1776. Jusqu’à présent, il y a eu peu à pas de recul des gentils. Le résultat de ce quatrième tournant dépend de la volonté d’une minorité d’Américains dissidents et partageant les mêmes idées de se lever et d’empêcher ces hommes malfaisants de transformer notre pays en un techno-goulag tyrannique de l’oppression.

Parler de guerre civile en voyant l'inaction de la masse c'est une insulte à l'histoire et aux vrais humains qui vivaient avant le XXI siècle.

Les événements spécifiques qui conduisent à un quatrième tournant ne sont jamais les mêmes, à mesure que la technologie progresse, que les empires montent et descendent et que l’interconnexion mondiale augmente. Ce qui ne change pas, c’est la nature humaine, avec tous ses inconvénients d’avidité, d’envie, d’orgueil, de meurtre et de haine. Tout au long de l’histoire, les sociopathes ont accédé au pouvoir, ne montrant aucune empathie pour leurs semblables, recherchant le pouvoir et le contrôle sur leur peuple, tentant de conquérir et de détruire d’autres pays, et enclins à commettre des atrocités à grande échelle contre leurs propres citoyens. Ce quatrième tournant n’est pas différent.

On est là-dessus d'accord pour la 1° moitié du paragraphe comme je l'ai écrit hier.

Il rime avec des aspects de nos trois quatrièmes tournants précédents, mais a ses propres facettes distinctives, jamais vécues auparavant. Le quatrième tournant de la Révolution américaine mettait en vedette un despote tyrannique comme provocateur. Le quatrième tournant de la guerre civile a vu une nation divisée, avec la moitié de la population en guerre contre l’autre moitié. Le quatrième tournant de la Grande Dépression et de la Seconde Guerre mondiale contenait une crise financière mondiale, la création de l’État-providence, des décrets autoritaires d’un président de type dictateur et le conflit le plus sanglant de l’histoire de l’humanité.

Les caractéristiques de toutes ces périodes de crise peuvent être observées au cours de ce quatrième tournant, alors qu’une crise financière mondiale a déclenché son apparition, des renflouements du gouvernement et une vaste expansion de l’État-providence ont eu lieu, et le président et les politiciens à travers le pays ont saccagé la Constitution et assumaient des pouvoirs dictatoriaux sur leurs sujets. Une guerre plus sanglante vous attend-elle ? Ou s’agira-t-il d’une guerre technologique qui détruira notre monde moderne ?

La tournure de ce quatrième tournant a été l’émergence de l’État profond, en collusion avec Big Tech, Big Pharma, Big Media, Wall Street et la cabale milliardaire mondialiste pour dépouiller les gens de leurs droits tout en convainquant une énorme bande d’ignorants délibérés. brebis effrayées, ils le font pour leur bien. C’est ainsi que le mal gagne. C’est ainsi qu’une société évolue vers la tyrannie et la dictature. L’immense niveau de dette impayable sous-tend tout ce qui se passe. Les mesures prises par les banquiers centraux à la demande de leurs propriétaires de Wall Street et des politiciens capturés sont un acte de désespoir pour empêcher ce système pyramidal de la dette d’un effondrement imminent, mais assurent pratiquement un résultat bien pire d’hyperinflation et de dépression.

Les décennies de décadence civique, initiées et encouragées par ceux qui tirent les leviers en coulisses, ont creusé notre société et créé des animosités désormais irréconciliables et fatales. Ce n’est qu’une question de temps avant que le tournage ne commence. Le désordre mondial semble artificiel et planifié dans le cadre du plan mondialiste de la Grande Réinitialisation pour créer un nouvel ordre mondial, où la plèbe ne possédera rien, et les élites dirigeront le spectacle et récolteront les richesses.

En mars 2020, au début de cette plandémie, j’étais déjà sceptique, méfiant et convaincu que l’oligarchie mondialiste utilisait ce virus comme moyen de mettre en œuvre son plan diabolique pour réinitialiser le monde selon la méthode de son choix. Dans mon article de fin mars –  P pour Pandémie  – j’avais prédit qu’un vaccin serait miraculeusement découvert et que tout le monde serait obligé de le prendre ou serait arrêté. Je ne savais pas que Gates et Fauci avaient déjà un «vaccin» en attente, en collusion avec leurs co-conspirateurs de Big Pharma. Il semble que l’intrigue de V pour Vendetta se déroule exactement comme V l’a déclaré lors de son discours à Londres.

Référentiel hollywoodien, volonté de puissance, prédictions, aura de gourou. Symptomatique. Encore un que je démonte mais que je ne lirais plus.

y va plus rester grand monde à lire...

- c'est toute la résultante quand on sait que les gens n'ont pas conscience de penser à l'intérieur d'un référentiel et se pensent plus malins que les autres. Le vrai malin c'est celui qui acte qu'il ne sait rien par observation et introspection et déduit que le peu qu'il sait est manipulé et déduit un extérieur à son champ perceptuel. ça n'a rien à voir avec la culture, le milieu ou l'intelligence. C’est simplement une façon spécifique de concevoir. C’est exactement la même chose que les astronomes, on déduit des choses sans y être allé ni les avoir vu.

« Parce que même si la matraque peut être utilisée à la place de la conversation, les mots conserveront toujours leur pouvoir. Les mots offrent les moyens du sens, et pour ceux qui veulent l’entendre, l’énonciation de la vérité. Et la vérité, c’est qu’il y a quelque chose de terriblement mal dans ce pays, n’est-ce pas ? La cruauté et l’injustice, l’intolérance et l’oppression. Et là où autrefois vous aviez la liberté de vous opposer, de penser et de parler comme bon vous semblait, vous avez maintenant des censeurs et des systèmes de surveillance qui contraignent votre conformité et sollicitent votre soumission. 

Comment est-ce arrivé? Qui est à blâmer ? Eh bien, certainement, il y a ceux qui sont plus responsables que d’autres, et ils seront tenus pour responsables. Mais encore une fois, à vrai dire, si vous cherchez le coupable, vous n’avez qu’à vous regarder dans un miroir. Je sais pourquoi tu l’as fait. Je sais que tu avais peur. Qui ne le serait pas ? Guerre, terreur, maladie. C’était une myriade de problèmes qui conspiraient à corrompre votre raison et à vous priver de votre bon sens. 

La peur a pris le dessus sur vous, et dans votre panique, vous vous êtes tourné vers le désormais grand chancelier, Adam Sutler. Il vous a promis l’ordre, il vous a promis la paix, et tout ce qu’il a demandé en retour était votre consentement silencieux et obéissant. –  V discours à Londres

Tout dans ce discours s’applique à notre situation actuelle. Remplacez simplement le nom Adam Sutler par n’importe quelle combinaison de Biden, Fauci, Gates ou Schwab. Mais il n’y a pas de super-héros dans les coulisses prêt à inspirer la nation vers la révolution contre les forces obscures qui ont pris les rênes de notre société. Nous sommes maintenant entrés dans l’une des périodes les plus dangereuses de l’histoire du pays. On nous a continuellement menti par des soi-disant « experts ». Sont-ils simplement incompétents ou ont-ils un autre agenda ? Le déploiement des thérapies expérimentales de modification des gènes par Big Pharma a été présenté par Fauci, Biden, Walensky et leurs porte-parole médiatiques comme un remède miracle pour Covid qui éradiquerait ce virus et sauverait le monde.

C’était avant que la campagne orwellienne à double langage de l’histoire révisionniste ne soit mise en œuvre à la hâte, en raison de l’effondrement du récit du vaccin sous le poids des faits, des données, des médecins et des journalistes assez courageux pour s’exprimer et avertir le public. La plupart ont disparu des réseaux sociaux par la police de la pensée de la Silicon Valley. Avant cette arnaque, la définition d’un vaccin était bien définie et incontestée par la communauté scientifique. Un vaccin a été conçu pour empêcher une maladie de se produire. Le vaccin contre la polio et le vaccin contre la variole n’ont pas atténué les symptômes de ces maladies. Ils vous ont protégé de ne jamais les obtenir.

Au minimum, un vaccin confère une immunité contre la maladie. Comme ces «vaccins» à ARNm ont été injectés dans plus d’un milliard de personnes sur la planète, il semble qu’ils ne vous immunisent pas contre le virus, ne vous protègent pas contre le virus, ne vous empêchent pas de propager le virus , et ne vous protège même pas d’être hospitalisé ou de mourir du virus. Même leur dernière redéfinition du vaccin, modifiée par ceux qui contrôlent le récit, ne s’applique pas.

Le fait que ces «vaccins» soient un échec complet et total, car de nouveaux «cas» utilisant le test PCR volontairement défectueux et rappelé par la FDA ont atteint 170 000 par jour début septembre avec 180 millions d’Américains complètement vaccinés contre 45 000 par jour en septembre dernier avec ZÉRO Américains vacciné, n’est pas autorisé à parler. Les décès « avec le Covid » sont en moyenne de 2 000 par jour désormais contre 800 par jour en septembre dernier sans personne vaccinée. Comment ces données ne peuvent-elles pas être interprétées comme un échec complet des vaccins ? Les données ont fait leurs preuves, toute efficacité s’estompe au bout de quelques mois. Des boosters pour l’éternité profiteraient certainement aux résultats de Pfizer et maintiendraient Fauci dans les médias de propagande de gauche du dimanche.

Mais Twitter a toujours un texte de présentation dans le coin supérieur droit sous « Que se passe-t-il » indiquant  que les vaccins Covid sont sûrs et efficaces . J’ai également vu 5 000 publicités télévisées où des athlètes célèbres, des chanteurs pop et des stars d’Hollywood me disent la même chose. Ils ne mentiraient pas, n’est-ce pas ? Twitter a également des  experts qui disent que les masques sont sûrs et efficaces pour prévenir la propagation de Covid-19  en haut à droite tous les jours. Enfin, Twitter et le MSM publient régulièrement des articles et des commentaires disant que l’ivermectine n’est  pas approuvée par la FDA pour le traitement de Covid-19  et ne concerne que les vaches et les chevaux.

Nous ne voudrions pas grignoter les milliards de bénéfices des Big Pharma en faisant la promotion d’un médicament sûr, efficace et bon marché qui a pratiquement éradiqué Covid en Inde. C’est drôle, mais si vous recherchez des cas de covid en Israël par rapport aux cas de covid en Inde, vous ne pouvez pas trouver ce graphique. Je suppose que la preuve que le pays le plus vaxxé au monde connaît la plus forte augmentation du nombre de cas au monde par rapport à l’un des pays les moins vaxxés au monde, qui a distribué des quantités massives d’ivermectine à sa population, ne connaît aucune augmentation pourrait être une vérité gênante à la police narrative du vaccin Covid.

Ils permettent de distinguer facilement leurs mensonges, leur désinformation et leur propagande de la vérité. C’est un fait scientifique que les masques ne fonctionnent pas. Un vaccin qui ne vous empêche pas d’attraper le virus n’est pas efficace. Un vaccin qui a causé au moins 650 000 réactions indésirables, 86 000 blessures graves et 14 000 décès, selon la base de données VAERS, ne me semble pas « sûr ». Mais qu’est ce que je sais? Je suis l’un de ces terroristes nationaux non vaxés qui, selon Biden, devraient porter une étoile jaune et voir mes moyens de subsistance détruits en guise de punition pour mon non-respect de ses exigences.

non, tu dois faire ta vie et débrayer du système et laisser les connards qui se font piquer en crever dans l'éventualité. Relocaliser et non pas hurler aux ourlets des pantalons en affirmant contre donation telle une pute au rabais affamée une vérité qu'ils ne sont pas prêts à entendre parce qu'en dehors de la zone de confort civilisationnel dans laquelle ils évoluent, ils ne veulent pas de VÉRITÉ, ils veulent un cadre régulier et solide et qu'on guide leurs existences, ils s'en branlent que le vaccin soit efficace ou pas.

Problème virus -> solution vaccin. 
piqûre -> plus de problème.

Même s'il perdure ou est amplifié voire crée par le vaccin lui-même, c'est nié, pas une réalité, donc pas de pb, et on continue, voir au-delà de ceci est simplement impossible sur les volontés mégalomaniaques des gens qui impulsent la trajectoire du monde.

On ne sait pas ce qu'ils veulent, parce qu'ils ne le savent probablement pas eux-mêmes. Quand on a tout, je ne vois pas au-delà d'un exercice tel qu'un pari entre 2, l'un disant à l'autre, "je te parie 10 millions que j'arrive à les faire se signer eux-mêmes une autorisation de sortie pour aller en course", y a pas d'autres éventualités tant le non-sens est total. 

Réguler la population ? Flinguer la moitié du globe ? N’importe quel missile sur Moscou ou Pékin fait le job en 24h. Donc depuis 18 mois il n’y a pas d'urgence sur le planning visiblement...

Les conséquences potentielles à long terme de ces thérapies géniques sont totalement inconnues, mais de nombreux médecins de renom (censurés par Twitter et Facebook) craignent que l’ADE (amélioration dépendante des anticorps) ne fasse des ravages dans un avenir pas si lointain. Les vérificateurs de faits réels, et non le lot actuel de la police de la pensée orwellienne, concluraient que ces vaccins sont tout sauf sûrs et efficaces.

Si ces vaccins ne font clairement pas ce pour quoi ils ont été annoncés et que l’immunité naturelle s’avère 20 fois plus efficace pour repousser la variante Delta, pourquoi Biden et Fauci doublent-ils avec les mandats de vaccin, les passeports vaccinaux, forçant les vaccinations sur les personnes qui ont déjà une immunité naturelle, et faire honte à ceux qui choisissent de ne pas être des rats de laboratoire dans cette expérience Big Pharma, où ils ont une responsabilité ZÉRO pour les blessures ou les décès causés par leurs concoctions ? L’un des inventeurs des thérapies à l’ARNm, qui a été une épine dans le pied de Fauci et de ses collègues putes de Big Pharma, a des questions et des doutes similaires sur le véritable objectif et l’agenda derrière ces jabs obligatoires.

Il devrait être clair pour tout individu à l’esprit critique ouvert que cela n’a jamais été à propos de votre santé, mais de leur appétit insatiable pour le pouvoir et le contrôle sur le fonctionnement de notre société, qui en profite et qui en récolte les récompenses financières. Suivez toujours l’argent. Big Pharma génère une énorme partie des revenus publicitaires pour Big Media et le complexe médical industriel des hôpitaux, des médecins et des chercheurs. Nous combattons un géant fasciste de l’État profond, aidé et encouragé par Zuckerberg, Dorsey, Gates, Soros et de nombreux autres sociopathes du gouvernement, des médias et du monde de l’entreprise.

Leur moyen choisi pour contraindre à l’obéissance est la peur. Il s’est avéré extrêmement efficace pour conduire les moutons vers l’abattoir. Imaginez convaincre des dizaines de millions de personnes de trembler de peur, enfermées dans leurs maisons, portant des couches pour le visage pendant des mois et se portant volontaires pour être la recherche dans un programme de gain d’argent de Big Pharma sur un virus avec un taux de survie de 99,7%, qui ne tue que le très vieux, très malade et très obèse.

Un virus si effrayant que la plupart des gens ne savent pas qu’ils l’ont jusqu’à ce qu’ils obtiennent un résultat de test positif d’un test délibérément défectueux. Maintenant, la peur s’est transformée en dégoût, car ceux qui croyaient en leur saint patron de la covid – Anthony Fauci – sont gênés par le fait qu’ils ont été convaincus de se faire piquer sous de faux prétextes et ressemblent maintenant à des imbéciles pour croire qu’ils seraient protégés de la redoutable Rona . Une analyse risque/bénéfice de base raconte la vraie histoire.

Bertrand Russell capture parfaitement la réaction du vaxxed.

« La peur collective stimule l’instinct grégaire et a tendance à produire de la férocité envers ceux qui ne sont pas considérés comme des membres du troupeau. » – Bertrand Russell

Le troupeau a été contraint par la peur à croire que les vaccins les protégeraient. Au début, ils ont signalé leur supériorité intellectuelle et leurs contributions à l’humanité en obtenant le jab* ( injection ) . Seuls les Trumpers stupides résisteraient à ce médicament miracle, même si c’est Trump qui a permis à Big Pharma de sauter environ trois ans d’essais pour précipiter les vaccins sur le marché. Les cultistes de covid vaxx pensaient qu’ils pourraient faire honte au système immunitaire dépendant de les suivre sur la voie d’un espoir désespéré.

Maintenant que les vaccins se sont avérés inutiles, dangereux et peut-être un moyen d’abattre le troupeau au fil du temps, le troupeau a tourné sa colère contre les non-vaxx avec une férocité généralement réservée à une conférence de presse DeSantis ou Trump. 

Les vaxxés sont en colère parce que les non vaxxés les mettent en danger parce que leur vaxx ne fonctionne pas. J’ai compris? Et cette colère est attisée par Biden et ses sbires, alors qu’ils tentent de créer le chaos, des ravages et des bouleversements violents dans ce pays.

là, on est dans le vrai, au mot près c'est parfait.

La réaction initiale à cette dernière déclaration serait le doute et la résistance à l’idée d’un président en exercice et de ses gestionnaires essayant délibérément de détruire les fondements de notre nation. Mais, comme preuve que la nature humaine ne change pas, l’écrivain inimitablement observateur, sceptique et cynique à propos du gouvernement, HL Mencken, n’aurait pas pu mieux décrire les forces en jeu qu’il ne le faisait il y a 95 ans.

« Pourtant, derrière la majorité, souvent mal dissimulée, il y a toujours une sinistre minorité, avide uniquement de son propre avantage et prête à adopter n’importe quel moyen, aussi scandaleux soit-il, pour obtenir ce qu’elle veut. Nous avons une marionnette à la Maison Blanche, tirée par des fils, mais avec des armes dangereuses dans ses mains. L’application de la loi devient une nouvelle religion d’État. Une loi est quelque chose que A veut et peut convaincre B, C, D, E et F de lui donner – par la corruption, en mentant, en bluffant et en fanfaronnant, en faisant des grimaces. G et H sont donc tenus de lui céder le respect – voire de l’adorer. C’est quelque chose de sacré. Le remettre en question, c’est pécher contre le Saint-Esprit. –  HL Mencken, 1926

Jamais lu Mencken, mais hier j'ai parlé de A et B..... décidément...  Pas d'inquiétude, j'aime trop le melon pour le laisser grossir. Je le boufferai avant.  Ou alors il faut le formuler par flatterie inversée : les 115 lecteurs de ce blog sont des privilégiés.

-  pov con !

Il y a toujours eu une sinistre minorité opérant dans l’ombre, tirant les fils de quiconque se trouve à la Maison Blanche. S’ils ne se conforment pas aux ordres de ceux qui tirent ces fils, ils reçoivent le traitement JFK. Le non-respect de Trump a entraîné le coup d’État de l’État profond qui l’a démis de ses fonctions. Avec une avalanche d’ordres exécutifs extrajudiciaires, de mandats et d’actions non constitutionnelles, Biden fait les enchères de ceux qui l’ont installé pour abattre l’Amérique.

ha !!! là on est dans le réel, au lieu d'énumérer des têtes de gondoles d'entreprises. Voilà une pensée de déduction en dehors de l'entonnoir, ce n’est pas dans le catalogue ça.

Ceux qui contrôlent Biden pensent qu’ils sont intellectuellement supérieurs et doivent utiliser la manipulation psychologique et les techniques de propagande bernaysiennes pour atteindre leur objectif d’un gouvernement mondial dans lequel ils nous gouvernent avec une main de fer et une surveillance technologique.

Ces sociopathes croient que leurs mauvais moyens justifient des fins qui leur profitent. La la liberté d’expression, le choix des traitements médicaux et les droits accordés en vertu de la Constitution sont des notions archaïques dans l’esprit de ces tyrans maniaques. Ce Quatrième Tournant dépend du conflit à venir entre cette sinistre minorité et une majorité jusque-là silencieuse, mais lourdement armée.

Oui et non, si on se place d'un point de vue en hauteur on voit bien que cette civilisation de l'image et du culte égocentrique pervers ne va nulle part et qu'il faut sévèrement écrémer, ça devient vraiment urgent. Déambuler dans les rues et posez-vous à regarder les gens, ils se croisent et ne se parlent pas.  Il y a un tel volume d'individus qu'on doit s'ignorer par principe et qu'on rentre en contact et communique uniquement avec des cibles d'intérêts pour l'action de l'instant. 

Dans le temps on disait bonjour à tous ceux qu'on croisait, si on devait le faire dans une ville comme paris on devrait le dire probablement quelques dizaines de milliers de fois par jour.  Il faut reculer et considérer le système pour ce qu'il est, c'est une immondice trop volumineuse qui force à détruire l'environnement par entrainement de l'égalitarisme sociétal alors que la préservation passe par la sélection, la diminution, l'exclusivité. Si 30 millions de foyers ont vue sur la mer y a plus de littoral. 

Rien que d'expliciter ceci dénonce l'hypocrisie du système qui sature et par convection technique et capacitive notamment économique nourrissant l'hypervélocité on arrive à une désintégration qui ne trouve son salut que dans l'épuration. C’est inéluctable. Il faut même pas en vouloir au système pour ça. être haineux là-dessus est une erreur de ciblage. C’est un mauvais combat. C’est perdu d'avance.

Il s’agit d’une révolution initiée par ceux qui sont au sommet de l’ordre hiérarchique dans une tentative audacieuse d’augmenter et de consolider leur pouvoir, leur contrôle et leur richesse. Cette révolution n’apportera pas la prospérité au peuple, mais est conçue pour profiter à quelques effrontés qui ne se soucient pas de l’Américain moyen. Cette révolution oligarque annonce une mort et une destruction immenses, que ce soit par des méthodes médicinales ou par la violence dans les rues. L’appauvrissement généralisé des masses est une certitude une fois que les fondements de ce système financier cèdent. S’ils réussissent, la dégénérescence de notre société en un cauchemar dystopique est une possibilité distincte.

Il ne cèdera pas, pas de responsabilité, pas de crime, pas de guerre, on laisse les rats se bouffer entre eux, on réduit la quantité de bouffe et on observe.

Tous les gourous sonnent juste par moment, ils ont parfois une poignée d'éléments corrects mais ils les présentent très mal et les déforment malgré eux.  

La WW3 n'est pas un conflit de pays, c'est un conflit de l'homme contre lui-même, c'est davantage mental que physique. J’ai mis du temps faire le détourage. Entre les éléments montrant que ça aura lieu, ses matérialisations, d'autres éléments qui démontrent le contraire, le gommage corruptif en tête. Au final c'est la géométrie qui pose problème, pas sa probabilité, puisque c'est diffus et en cours, en ce moment même. C’est une partie intégrante.  J’ai même envie de dire une continuité d'une essence plus ancienne et qui arrive à sa propre maturation, ce n’est pas facile à cerner, des traits sont très ancrés dans l'historique et le cyclique de la confrontation mais il y a à la fois un changement dans la ligne d'intérêt, ce n'est plus tant la conquête, la ressource, que le contrôle des hommes pour le contrôle en tant que tel, mais pour le contrôle humain, en pensant entité atomique, agglomérées, un tout. Il faut penser comme de l'eau, un fluide, on ne peut plus déplacer, traiter une partie des molécules et laisser le reste, si on dépose du thé, un colorant, le moindre mouvement  provoque le mélange et tout est concerné.  L'humanité est en train d'approcher un cap critique parce que c'est soit une fusion en un tout qui fonctionne, soit c'est un rejet et une destruction totale. Il n'y aura pas de deuxième essai. Les ratés du demi siècle sont les alignements mécaniques avant de lancer la procédure mais il est avéré que la tentative est désormais en cours et qu'on essaye, d'abord par des choses simples comme le téléphone, la surveillance, d'aligner les comportements afin de resserrer ce que la masse ressent comme une perte de liberté, mais ce que je dénonce avec haine ici est l'incompatibilité culturelle, ethnique, religieuse du tout et l'exercice de fusion est trop gros, il met en jeu la totalité des ressources et mêmes celles dont on ne dispose pas. C’est évidement de mon point de vue un échec, mais je peux me tromper.

Mais c’est ici que l’espoir entre en scène. Nous sommes bien plus nombreux qu’eux. Ils tentent de donner l’apparence de la supériorité et de la force, mais leur emprise sur les leviers du pouvoir est ténue. Une fois que quelques braves dissidents commenceront à se lever et à résister, les masses commenceront à suivre avec hésitation. Nous approchons d’un point crucial où nous nous inclinons devant la sinistre minorité ou faisons notre dernier combat.

J’ai essayé de comprendre le chemin de ce Quatrième Tournant pendant les treize dernières années. Ce que je sais, c’est que cela ne cesse d’empirer au fil du temps, avec 2020 entamant la prochaine étape et 2021 se transformant en une bataille entre les forces du mal oligarque et la majorité des bonnes personnes essayant simplement de vivre leur vie. Je ne sais pas ce qui se passera ensuite, mais je sais que les prochaines années annonceront beaucoup de douleur, d’acrimonie, d’effusion de sang et de sacrifices de la part de nombreuses bonnes personnes, si nous voulons conserver un semblant de la nation que nous avons autrefois célébrée.

La trajectoire annoncée me parait bonne, mais le combat pour gagner le maintien de "ses  libertés" : les mêmes qu'on pense avoir bien qu'étant dans l'entonnoir, quand le catalogue existe en autonome hiver ou printemps été, c'est se fourvoyer lourdement. C'est pour ça que je dis que les gens se trompent de combat, parce que maintenir aujourd'hui est une erreur de positionnement. Ce qui s'est amorcé est un demain totalement différent ou un retour sévère à hier, mais on ne restera pas à ce stade actuel.

« Le risque de catastrophe sera très élevé. La nation pourrait éclater en insurrection ou en violence civile, se fissurer géographiquement ou succomber à un régime autoritaire. S’il y a une guerre, ce sera probablement une guerre de risque et d’effort maximum – en d’autres termes, une guerre totale. Chaque Quatrième Tournant a enregistré un cran vers le haut dans la technologie de destruction, et dans la volonté de l’humanité de l’utiliser. – Strauss & Howe – Le quatrième tournant

Parce que le monde s'est renforcé dans le contrat social et expurge continuellement la violence légitime de sa propre défense et cela génère une frustration. Je pigne tel un chien qui a envie de pisser de pouvoir sortir foutre une balle dans la tête du bougnoule qui met sa zik de merde à burne l'été à 2h du matin. On n’a pas droit putain !!! au XIX° siècle on retrouverait même pas le corps.

« L’histoire n’offre aucune garantie. De toute évidence, les choses pourraient mal tourner – les possibilités allant d’un échange nucléaire à des fléaux incurables, de l’anarchie terroriste à la dictature de haute technologie. Nous ne devrions pas supposer que la Providence exemptera toujours notre nation des tragédies irréversibles qui ont frappé tant d’autres : pas seulement des difficultés temporaires, mais l’avilissement et la ruine totale. Perdre dans le prochain Quatrième Tournant pourrait signifier quelque chose d’incomparablement pire. Cela pourrait signifier une défaite durable dont notre innocence nationale – peut-être même notre nation – pourrait ne jamais se remettre. » – Strauss & Howe – Le quatrième tournant

Notre objectif devrait être d’agir de manière à rendre les Pères Fondateurs, qui ont initié notre premier Quatrième Tournant, fiers de nos actes et de nos actions. L’ennemi occupe actuellement le haut du pavé, mais nous sommes nombreux. La tempête est arrivée et notre survie même est en jeu. J’espère que nous sommes assez nombreux à vouloir sacrifier nos vies pour la restauration de la République, qui nous a été donnée par Washington, Adams, Jefferson, Franklin et le reste des Fondateurs. Bonne chance et bon courage.

Y ont perdus, en l'état c'est un peuple de gros, mous, fascinés par les armes à feu mais qui a une notion puritaine du social et un procéduralisme systématique tel qu'il est encore pire de vivre là-bas qu'en Europe. On a une image de leur pays par l'industrie culturelle mais on n’a vraiment rien à envier aux USA, mais alors rien.

5 commentaires sur « Quinn : C’est un « quatrième tournant », à quoi vous attendiez-vous ? »

  1. réflexions magistral du taulier,
    les boomers ont vécu comme des rois, pas la majorité, une petite frange de branle couille de la bourgeoisie, le reste c est levé tôt pour pas grand chose au final.
    nos propres gosses devront se bouffer entre eux pour vivre. oui et le nez sur tik tok, ce sujet ne les inquiètes même pas, pour eux ca n existe tout simplement pas, d ailleurs tu vois pas les jeunes au manifs ou a revendiquer quoi que ce soit, ca promet pour l avenir …
    c’est organisé, évidemment et cela s appel une conspiration, c est a ca que servent les sommets internationales davos, onu, fmi et cie …
    seul, on est plus stable dans son propre enfermement, l enfer c est les autres, nous sommes cernés par les cons
    Il faut même pas en vouloir au système pour ça. être haineux là-dessus est une erreur de ciblage. C’est un mauvais combat. C’est perdu d’avance, tout est dit …
    laisser pisser le mérinos.

    J'aime

  2. et pourtant, en Guyane, il y en a qui résistent sans se tromper de cible :

    J'aime

  3. Merci cher Nobody. Le résumé de Drac du quatrième tournant et l’adaptation de sa grille de lecture générationelle vaut le détour.
    Tu peux compter un lecteur de plus vu que je vais relire cet article. De nombreux points et de tes commentaires sont excellents.
    PS: je reviens à ma marotte : si nous sommes le pb, nous sommes aussi la solution. Le beau, le bon, le vrai nous fera sortir de ce marasme, c’est une certitude !!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer