Après le beaujolais, le variant nouveau.

On a un nouveau variant pour cet hiver,  » MU »

Et comme le variant MU mue, bientôt à côté de Blachier on aura une série de mumu à la télé: C’est comme meuhmeuh mais en plus atrophié. On retire des lettres.

Dans 5 ans on aura le variant grrrrr, ou le variant haaa ou bèèèh, avec le filet de bave à la bouche la tête penchée sur l’épaule répétant COPAIIIIN ! comme les trisos.

Mieux vaut en rire… parce qu’il va falloir s’y habituer.

5 commentaires sur « Après le beaujolais, le variant nouveau. »

  1. Bah…. comment reconfiner et faire passer la pilule ? Nouveaux variants sur les étalages.
    Il est méchant.
    Il mute vite (comme un préfet désobéissant)
    Il est très très contagieux, à vue de nez je dirais à 400 ou 500 mètres tu peux le choper.
    Reportage sur les malades avec interview en direct et Sylvie qui a enterré son fils de 2 ans et demi.
    Les vaccins ne fonctionnent pas ou plus. (3 ou 4 ou 5 dose dans le bras avec le sourire de l’infirmière derrière son masque, elle palpe l’oseille la coquine)
    D’abord petit couvre-feu, 21 heures puis 19 puis 18.
    Confinement des non-vaccinés.
    Reconfinement de tout le monde, Macron l’air grave avec sa nouvelle teinture de cheveux, nous sommes forts.
    Et rebelote l’année prochaine.

    J’aime

  2. Il y a un problème avec cette histoire de variants.

    Je te plante le topo. Un virus ça varie à quel moment ? Quand il se recopie ; après avoir infecté une cellule. Du coup, si on se vaccine et qu’on a des anticorps, il va infecter moins des cellules, et moins se recopier : donc moins varier. C’est la logique mécaniste de tout le monde, Raoult compris.

    SAUF QUE C’EST COMPLÈTEMENT CON. Ce serait intelligent, si ces anticorps étaient très performants, ce qui n’est pas le cas : ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Et le vaccin ne tue pas.

    Je m’explique : avec ces anticorps pas hyperpuissants, le virus continue d’infecter des cellules. Même s’il en infecte beaucoup moins. Mais, dans cette population de virus, il y a dorénavant une pression de sélection qui favorise ceux qui échappent aux anticorps : parce qu’ils ont une petite mutation de leur protéine de surface, par exemple.

    Or, ces petits variants qui échappent statistiquement mieux aux anticorps seront dorénavant ultra-avantagés par rapport à leurs compétiteurs qui n’y échappent pas.

    Le problème ? Ben le problème c’est qu’un virus n’a normalement pas intérêt à tuer ou à rendre malade son hôte : il est comme Faudel, il veut vivre.

    En introduisant cette pression de sélection FAIBLE, on prend le risque de favoriser des variants ET quant la protéine de surface, ET quant à la léthalité : qui n’auraient pas été sélectionnés autrement en regard d’une souche moins dangereuse. C’est la roulette russe.

    Fort heureusement, si jamais ça faisait partie d’un plan de dépopulation, il est en train de foirer lamentablement. Retour à l’économie qui, elle, risque vraiment de nous tuer.

    J’aime

  3. Ils ont un peu oublié le Lambda venant du Pérou depuis avant le début de l’été. Mais bon, il faut vite en sortir un nouveau pour faire la une.
    Le pb est que tout cela est vain. Comme dit louismartin151 le virus a besoin d’espace pour se répliquer. Avec les thérapies géniques actuelles, les injections à espacement rapproché poussent le virus à forcer ses modes d’évitement. Là où on devrait avoir des portes se fermer jusqu’à un équilibre « courtois » entre le virus et l’hôte, on a un déséquilibre de plus en plus prégnant. De plus l’hôte a de plus en plus de mal à gérer toutes ces protéines étrangères qui usent le système de défense. D’un côté le virus mute vite et va sortir des versions hard, de l’autre l’hôte se défend de plus en plus mal. Je pense qu’après la 3ème injection puis la 4ème, puisqu’ils sont partis pour vu les commandes et les constats de baisse d’efficacité des thérapies, il va y avoir pléthore de cas graves. Sans compter ceux qui vont trainer les spike des années dans leur sang et dont leur corps ne saura que faire.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer